.
Actualités
Rubriques

Vente

Emploi

Contact

 



Les 20 ans de la Résonance F.P. Journe
 
Le 25-10-2020
de Montres Journe SA

Sur les pas des observations du scientifique Christiaan Huygens au 17e siècle et sur ceux des deux horlogers du 18e, Antide Janvier et Abraham-Louis Breguet qui réalisèrent des régulateurs à double pendule fonctionnant avec le phénomène de la résonance, François-Paul Journe est depuis le seul horloger à faire des montres-bracelets fonctionnant par résonance acoustique.

Il a présenté sa première montre-bracelet à résonance en 2000, qu’il a baptisée Résonance, et déposé la marque Résonance, phénomène connu auparavant sous le nom de double pendule ou double balancier. Le Chronomètre à Résonance F.P. Journe est la seule montre-bracelet au monde utilisant le phénomène physique naturel de résonance sans transmission mécanique.

Pensée, développée et construite pour répondre aux exigences du porter au poignet et offrir une chronométrie poussée à l’extrême, cette montre représente un des défis les plus fous dans le domaine de la montre mécanique. Chacun des deux balanciers est alternativement excitateur et résonateur. Lorsque les deux balanciers sont en mouvement, ils entrent en sympathie et se mettent à battre naturellement en opposition.

Les deux balanciers s’épaulent alors l’un l’autre, donnant plus d’inertie à leur mouvement. Cet accord n’est toutefois possible que si la différence de fréquence de l’un à l’autre n’excède pas cinq secondes par jour de différence cumulée sur six positions. Leur réglage est d’une extrême finesse.

Alors qu’un mouvement perturbateur externe affecte le fonctionnement d’une montre mécanique traditionnelle, cette même perturbation produit, pour le Chronomètre à Résonance, un effet qui accélère un des balanciers autant qu’il ralentit l’autre. Peu à peu, les deux balanciers reviennent l’un vers l’autre pour retrouver leur point d’accord, éliminant ainsi la perturbation et battant en parfaite synchronisation.

Cette montre emblématique qui signe distinctivement les recherches horlogères de François-Paul Journe sur la précision, a été primée Montre à Grande Complication au Grand prix d’horlogerie de Genève en 2010. François-Paul Journe a réalisé plusieurs versions de cette pièce au cours des vingt dernières années; les vingt premières à souscription (2000), la première série de collection (2001), la série Ruthénium (2001-2002), avec mouvement en or rose 18 carats (2005), la Résonance 24 heures digitales (2010), la Résonance 24 heures analogiques (2019) et le nouveau Chronomètre à Résonance (2020) qui marque ces deux décennies de développement.

Le nouveau Chronomètre à Résonance n’a plus qu’un seul ressort moteur pour les deux mouvements. Un différentiel placé sur la première roue, visible au centre du cadran, transmet la force du ressort moteur indépendamment vers les deux rouages secondaires. Chaque rouage secondaire est équipé d’un remontoir d’égalité d’une fréquence d’une seconde. Fonctionnant ainsi, la force reçue aux échappements reste linéaire et assure l’isochronisme durant 28 heures.

 



Copyright © 2001 - 2020 Inter Group News All Rights Reserved