Recherche avancée
Salons & Moteurs du groupe
A PROPOS
Nos chiffres

Témoignages

Mise relation d'affaires

Contact

 



BAUME & MERCIER - Un cuir d’avenir pour Petite Promesse TM
 
Le 27-07-2017
de Baume & Mercier Branch of Richemont International SA

Le temps n’a pas de prise sur celles qui s’amusent d’elles-mêmes, savent jouer avec leur look tout en gardant un œil ouvert sur les tendances. L’accessoire fashion et coloré qui habille le poignet ne cesse de se réinventer. Beaucoup de féminité, du caractère et une pointe d’impertinence, Petite Promesse TM a justement plus d’un tour dans son bracelet. Elle se plie aux envies et sait allier goût de la mode avec respect de la nature. Sa dernière trouvaille ? Le cuir de Banka, une peau de truite aux teintes franches et élégantes. Parti pris esthétique mais aussi engagement, les femmes d’aujourd’hui veulent combiner toutes les valeurs qui leur sont chères dans leurs choix quotidiens. Promesse TM d’un monde meilleur.

Un matériau innovant et local

Le cuir de Banka est créé en France. Il provient d’une variété de poisson haut de gamme, la truite arc-en-ciel, initialement réputée pour sa chair raffinée que l’on retrouve dans de prestigieux restaurants. Les poissons sont traités et élevés dans un environnement parfaitement adapté à leurs besoins où le bien-être animal passe avant la recherche de productivité.

Des coloris exclusifs pour des motifs uniques

Chaque peau est différente, les écailles de la truite formant des motifs contrastés mis en relief par le procédé du tannage. Un trio de trois coloris éclatants : un rouge lumineux plein d’énergie, un vert franc de caractère et un bleu vif ultra-chic.

LA FERME AQUACOLE DE BANKA

Nichée au cœur du pays basque, dans le village de Banka, la ferme est implantée autour d’un moulin du XVIIe siècle alimenté par la source Arpéa. La qualité de l’eau et la nature parfaitement préservée du lieu offrent des conditions exceptionnelles, proche du cadre sauvage, à l’élevage des truites. Une démarche qui s’inscrit parfaitement dans les exigences de responsabilité environnementales actuelles.

TROIS QUESTIONS A PEIO GOICOECHEA

Dirigeant de la ferme de Banka

Comment avez-vous eu l’idée du cuir de truite ?

La qualité exceptionnelle de nos poissons nous permet de fournir les restaurants gastronomiques et étoilés de la région. Un jour, en tenant dans les mains la peau de la truite, que l’on enlève avant de la trancher, je me suis dit qu’on pourrait sûrement en faire quelque chose. Le processus, mis au point avec un tanneur breton spécialisé, a pris une année. Aujourd’hui nous proposons un produit de luxe exclusif.

Quels critères respectez-vous pour cet élevage ?

Grâce à des bassins en escalier, l’oxygénation de l’eau se fait naturellement. Les poissons ne reçoivent ni antibiotiques, ni vaccin. Quant à leur alimentation, elle se fait en fonction de la météo pour être au plus près de leurs besoins physiologiques.

Quelles sont les qualités de la peau obtenue ?

Elle est à la fois souple et résistante. Teintée avec des oxydes de minéraux, elle est colorée en transparence pour faire ressortir les motifs naturels des écailles mais dans toute son épaisseur. Sublimer la peau est une question de dosage et de savoir-faire.

 



Copyright © 2001 - 2017 Inter Group News All Rights Reserved