Recherche avancée
Salons & Moteurs du groupe
A PROPOS
Nos chiffres

Témoignages

Mise relation d'affaires

Contact

 



Un salon très en beauté
 
Le 20-01-2017
de SOJH® - News des expositions

Ryan Reynolds, Joël Dicker, Pierce Brosnan ou Hugh Jackman ont fait tourner les têtes au 27e Salon international de la haute horlogerie.

Il était attendu devant le stand de Piaget par une foule de journalistes, mais aussi de fans, principalement féminines, smartphone en main. Mais l’acteur Ryan Reynolds, qui vient de décrocher son étoile sur le Walk of Fame, à Hollywood, n’a pas brillé longtemps au 27e Salon international de la haute horlogerie, à Palexpo Genève, lors de son ouverture lundi: celui qui a été élu homme le plus sexy de la planète en 2010 n’a posé que quelques minutes, avant de s’en aller découvrir les nouveautés de la marque horlogère. Tout en sourire.

Impatient de lire Dicker

Dans l’enceinte du SIHH, hier, la concurrence était rude: Hugh Jackman, élu homme le plus sexy du monde en 2008, était en visite chez Montblanc. Tandis que James Bond en personne, alias Pierce Brosnan, a passé deux heures chez Speake-Marin.

Nous avons ensuite revu Ryan Reynolds au gala Piaget. L’acteur de 40 ans y a retrouvé avec joie l’écrivain genevois Joël Dicker, ami de la marque. Les deux hommes, qui s’étaient croisés à New York en juillet, se réjouissaient de papoter plus longuement, assis à la même table. Et Reynolds de confier: «J’ai reçu aujourd’hui un exemplaire de son livre (ndlr: «La vérité sur l’affaire Harry Quebert».) Je suis vraiment impatient de le lire!»

Tous à l'heure genevoise

Jean Reno, Adriana Lima, Niki Lauda, Isabelle Huppert, Vanessa Redgrave ou Ronan Keating: comme chaque année, la venue sur le stand IWC au Salon international de la haute horlogerie, des ambassadeurs et amis de la maison schaffhousoise a fait vibrer Palexpo.

Certains sont passés en coup de vent, comme Arsène Wenger. D’autres comme Karolina Kurkova, Xenia Tchoumi et Kristina Bazan ont joué les prolongations. Isabelle Huppert, tout juste auréolée d’un Golden Globe à Los Angeles pour sa prestation dans «Elle», s’est montrée disponible malgré l’emballement médiatique qui l’entoure. Au sujet de sa victoire, elle confie: «Je ressens une grande joie et une grande fierté, surtout d’avoir gagné pour ce film de Paul Verhoeven qui lui-même a gagné comme metteur en scène. Je suis contente qu’on ait tous les deux gagné.» Ce rôle a-t-il changé sa vie? «Oui, «Elle» a commencé à la changer. Un film qui vous apporte autant de reconnaissance, d’attention change toujours un peu votre vie. Gagner un Golden Globe, c’est une surprise assez foudroyante. J’étais très émue.» Mais elle ne s’est pas lancée dans la course à l’oscar: «Je suis rentrée chez moi. Je commence à tourner «Eva» de Benoît Jacquot, lundi.»

Mardi, les visiteurs du salon horloger réservé aux professionnels (uniquement ouvert au public le 20 janvier) ont encore pu croiser Pierre Niney chez Montblanc, Heidi Lushtaku chez Ulysse Nardin, Carmen Chaplin chez Jaeger-LeCoultre et Mathieu Jaton chez Parmigiani.

LE MATIN

 



Copyright © 2001 - 2017 Inter Group News All Rights Reserved