.
Actualités
Rubriques

Vente

Emploi

Contact

 



Montres coquines interdites au moins de 16 ans…
 
Le 07-06-2007
de Musée d'Horlogerie du Locle

Exposition temporaire du 1er juin au 30 septembre 2007 - “Les montres polissonnes”.

Environ 35 montres et automates sont présentés aux visiteurs de plus de 16 ans, dans des scènes érotiques d’anthologie. À en perdre la notion du temps...

L'objectif de cette exposition pour le moins grivoise et canaille est de faire découvrir aux visiteurs l'horlogerie dans ses aspects les plus coquins.

Les mécanismes horlogers servent ici à animer des scènes de sexe où figurent des soldats, des moines ou des nonnes, souvent observées par des chiens.

Profitons de cette exposition pour rappeler que les montres érotiques animées sont apparues à la fin du 17ème siècle lorsque les mouvements à répétition minute ont été inventés. Le système des marteaux frappant sur un gong permettait alors, du même coup, de donner vie à des petits personnages, des scènes champêtres ou des scènes coquines.

Ces montres de gousset étaient principalement fabriquées en Angleterre, en France ou à Genève. Un couvercle actionné par un poussoir secret laissait apparaître une scène libertine où s'ébattait un automate animé.

A l'époque, ces garde-temps faisaient souvent parties de la corbeille de mariée… Et l'heureuse élue les distribuait ensuite aux demoiselles d'honneur. En 1817, l'église interdit la production de ces montres. Certaines pièces furent alors saisies et un bon nombre d'entre elles furent détruites, ce qui explique leur rareté aujourd'hui.

Ce marché de niche (une dizaine de pièces par an) a été relancé par Jean-Claude Biver dans les années 90, lorsqu'il était patron de Blancpain. Il décide alors de créer pour la première fois un automate érotique sur une montre bracelet.

De nos jours de grandes marques suisses continuent de fabriquer ces montres particulièrement coquines. Parmi les grands noms, citons, Blancpain, Chopard, Hublot, Svend Andersen ou encore Gérald Genta.

A lire « Les Heures de l'Amour » de Roland Carrera.

 



Copyright © 2001 - 2020 Inter Group News All Rights Reserved