.
A PROPOS
En chiffres

Témoignages

Recherche de solutions

Contact

 



Horlogerie ou mini-bateau ? Cette montre de luxe s'inspire des yachts
 
Le 01-03-2019

Le 16 février, l'horloger suisse Ulysse Nardin a révélé une nouvelle montre de luxe : la Marine Mega Yacht. Inspiré du nautisme, le bijou compte 504 éléments. Une performance de haute horlogerie.

Une fois n’est pas coutume, commençons par le prix : 310 000 euros. Avec des tarifs haut perchés, la haute horlogerie est essentiellement un plaisir des yeux. Nous sommes particulièrement tombés sous le charme de la nouvelle montre d’Ulysse Nardin révélée le 16 février à l’édition 2019 du Miami Yacht Show. Destinée aux propriétaires de luxueux navires, la montre de navigation emprunte de nombreux éléments visuels au nautisme.

Ulysse Nardin est un atelier d’horlogerie suisse fondé en 1846. Il a fait de l’univers marin l’une de ses principales sources d’inspiration. Baptisée Marine Mega Yacht, sa nouvelle montre a été produite en trente exemplaires en partenariat avec l’atelier de Christophe Claret, un autre horloger basé en Suisse.

504 composants

Fabriquée en platine, la Marine Mega Yacht compte 504 composants. Quelques uns parmi eux attirent très rapidement le regard. La cage du tourbillon (un mécanisme complexe destiné à annuler les effets de la gravité terrestre sur le mouvement de la montre) est dissimulée par une hélice. Autre caractéristique de la toquante : les phases de la Lune sont représentées en trois dimensions à l’aide d’un petit satellite miniature qui pivote. Juste à côté, un autre mécanisme indique la hauteur des marées ainsi que leur coefficient. Des fonctionnalités aussi impressionnantes que frivoles et qui nous rappellent la montre luxueuse inspirée par Sylvester Stallone.

La montre automatique assure une réserve de marche de 80 heures. Celle-ci est précisée grâce à une petite ancre reliée à une chaîne qui remonte progressivement lorsque la réserve s’épuise. Une fantaisie rarement vue en horlogerie.

Le “treuil” de cette chaîne, lui aussi inspiré des vrais navires, est même visible à 12 heures.

Un télégraphe Chadburn inspiré des bateaux à vapeur

Enfin sur le côté, la montre comporte un petit transmetteur d’ordres inspiré des bateaux à vapeur. Aussi appelé télégraphe Chadburn, dans un vrai navire ce système permettait de communiquer les ordres concernant la propulsion à la salle des machines depuis la passerelle. Ici, le transmetteur d’ordres bouge en même temps que la couronne de la montre qui peut être placée dans trois positions différentes pour les réglages : S pour modifier manuellement l’heure, TM pour changer la phase de la Lune et les marées, W pour remonter le mouvement.

L'Usine Nouvelle

 



Copyright © 2001 - 2019 Inter Group News All Rights Reserved