Recherche avancée
Salons & Moteurs du groupe
A PROPOS
Nos chiffres

Témoignages

Mise relation d'affaires

Contact

 



Barillet Factory : de montres tout sauf rondes !
 
Le 29-11-2018

Alors que le marché horloger n’est toujours pas au mieux de sa forme, d’aucuns continuent d’y croire et de proposer des montres différentes. C’est le cas de Barillet Factory, une toute jeune marque française de création et suisse de fabrication qui offre une alternative à la montre ronde.

Lancer une marque horlogère dans le segment du luxe n’est pas chose aisée de nos jours. Les grands noms de l’horlogerie trustent le marché et les clients font un peu plus attention à ce qu’ils achètent. Heureusement, le web et des applications comme Instagram ont permis aux jeunes pousses horlogères de bousculer les « gros » et de se faire une place dans cet univers devenu ultra-concurrentiel.

Au sein des nouvelles marques qui se développent : Barillet Factory. Si la marque est française pour tout ce qui est concept et création, la fabrication reste helvétique. Leur postulat de départ : proposer une alternative à la montre ronde.

Un pari risqué puisque de facto, la marque se « coupe » d’une grosse partie du marché ; la montre ronde représentant en gros 80% des ventes... Les 20 restants étant constitués des boitiers dits de forme (carré, rectangle, coussin, etc.).

Mais bon, pourquoi pas. Quand on arrive sur un marché inondé de nouveaux produits (notamment sur les plateformes de financement participatif), il convient d’offrir quelque chose de différent qui permette de se distinguer des autres et de se faire remarquer. De faire dans le disruptif.

Barillet Factory a donc opté pour la montre de forme. Son crédo : « Round is not an option » (le rond n’est pas une option). Les choses sont donc claires dès le départ. La première collection a été baptisée Superpunk. Elle offre, entre autre, une version squelette et une version trois aiguilles-date cadran noir ou bleu.

Le boitier de 42 mm, asymétrique à six pans, est particulièrement imposant avec sa grosse « lunette » brossé. On aime ou pas, mais il est radicalement différent, c’est indéniable. Il ouvre sur un cadran carré avec coins arrondis pour rester dans l’esprit « tout sauf rond ».

Etanche à 50 ou 100 mètres selon la version (en séries de facto limitées), il embarque un calibre mécanique automatique suisse d’une réserve de marche standard d’une quarantaine d’heures. L’ensemble se porte sur un bracelet en cuir ; une version acier devrait arriver sur le marché en 2019. A noter que la marque garantie ses montres trois ans. A partir de 3.250 euros.

Montres-de-luxe.com

 



Copyright © 2001 - 2018 Inter Group News All Rights Reserved