Recherche avancée
Salons & Moteurs du groupe
A PROPOS
Nos chiffres

Témoignages

Mise relation d'affaires

Contact

 



Anonimo dévoile son Epurato
 
Le 07-03-2018

À l'occasion de Baselworld, la maison italo-suisse Anonimo présente sa nouvelle ligne rendant hommage à l'esthétique florentine.

Anonimo réinterprète les codes de l'élégance italienne avec une toute nouvelle collection rendant hommage à l'esthétique florentine. Epurato, troisième ligne de la maison, reprend les principaux signes identitaires de la marque avec son boîtier coussin, son mouvement automatique suisse et son cadran arborant la traditionnelle lecture en triangle.

Affinée et avec un diamètre plus petit que ses grandes sœurs, cette ligne épurée est éminemment contemporaine. L'originalité du bracelet et du cadran évoque l'élégance à l'italienne de ce modèle en bronze, le premier d'une nouvelle et grande famille. L'ergonomie de cette nouvelle boîte associe désormais une épaisseur de 11 mm à peine avec un diamètre de 42 mm et un protège-couronne intégré.

Un boîtier en bronze

À la différence des lignes Militare et Nautilo, avec leur couronne déportée à midi ou à 4 heures, celle de l'Epurato se positionne cette fois de manière plus classique à 3 heures. Le boîtier coussin, surmonté d'une lunette cannelée, alterne les finitions satinée et brillante. Équipée d'un mouvement automatique Sellita SW200-1, cette montre dotée d'une réserve de marche de 38 heures laisse voir son cœur battre à travers un fond transparent. Le mouvement perlé est doté d'une masse décorée de côtes de Genève et squelettée. Les index et les chiffres en applique alternent entre le 12, le 4 et le 8 avec la lecture en triangle caractéristique de la marque. Celle-ci assure ainsi une parfaite lisibilité de la date logée à 6 heures.

Ce premier modèle est bien entendu en bronze, matériau historique chez Anonimo, pionnière dans son utilisation. Cet alliage qui vieillit en réagissant à son environnement se patine au fil du temps pour acquérir une touche très personnelle. Le cadran anthracite soleillé et le bracelet cuir travaillé main témoignent de la recherche sur la diversité des matériaux et du soin porté à l'esthétique. Le cuir de veau décoré en dégradé brun acajou se marie parfaitement avec le bronze et donne à la pièce un caractère entre vintage et modernité. Résultat : une élégance florentine combinée au savoir-faire suisse dans une montre en bronze, pour 2 990 euros.

www.lepoint.fr

 



Copyright © 2001 - 2018 Inter Group News All Rights Reserved