Recherche avancée
Salons & Moteurs du groupe
A PROPOS
Nos chiffres

Témoignages

Mise relation d'affaires

Contact

 



Une montre mécanique connectée Swissmade
 
Le 13-02-2018

La marque horlogère locloise Conex Watches s'apprête à lancer son premier modèle X-One sur le marché. Un garde-temps qui se veut être "la réponse suisse aux Smartwatches."

Elle a l’apparence d’une montre mécanique classique, mais possède un module électronique intelligent. Sous le nom de X-ONE, cette montre a la particularité d’être mécanique et connectée. Elle a été développée avec un collectif de compétences par l’intermédiaire de Jean-François Mojon, directeur de Chronode au Locle, Pierre-André Finazzi, designer horloger et de son fils Douglas Finazzi. Tous les trois sont à l’origine de cette nouvelle marque horlogère locloise X-ONE.

Il est toutefois important de spécifier l’aspect technique du garde-temps : La connectivité ne s'utilise pas de la même manière que sur la montre tactile du géant de l'informatique Apple par exemple. La montre se connecte à une application smartphone qui va permettre aux utilisateurs d'activer différentes options, qui pourront être lues par le biais d’un affichage linéaire à la gauche du cadran. L’entreprise informatique VNV établie à La Chaux-de-Fonds a participé au développement de l’application et l’entreprise Advanced Sport Instrument au développement du module électronique.

«X-ONE souhaite être la réponse suisse aux Smartwatches, commente Douglas Finazzi, responsable du développement produit et d’affaire de la montre. Sans prétention, nous voulions créer la première vraie montre mécanique automatique connectée du marché. La X-ONE H1 est fabriquée selon les exigences du Swiss-made et combine un mouvement automatique avec un module électronique, dont la conception innovante fait l’objet d’un brevet international. Cette conception dite « Plug-In » permet un remplacement du module lorsque de nouvelles technologies sont disponibles et prolonge la durée de vie de la montre. Pour l’aspect technique, l’autonomie de la X-ONE est d’une semaine, pour un temps de charge d’une heure. Swiss-made, la production est effectuée au Locle. Toutefois, le module électronique est fabriqué à l'étranger.

Campagne sur Kickstarter

Le 27 février, une campagne de crowdfunding sur la plateforme Kickstarter va être lancée pour financer la production de la X-ONE H1. En fonction du résultat, la fabrication pourrait commencer en avril pour une commercialisation cet automne.

Avec un prix de départ à 750 dollars pour les «super early birds», limités à 50 unités, la X-ONE sera ensuite disponible à partir de 1490 dollars prix public en cinq versions après le crowdfunding.

Ce prix relativement bas pour une montre mécanique automatique est dû notamment au système de distribution voulu par X-ONE. La marque vendra en effet ses montres uniquement sur son site e-commerce, ou par des Pop-up Store. «Nous changeons le paradigme des montres mécaniques suisse. Nos canaux de distribution sont différents de ceux des traditionnelles marques horlogères qui misent énormément sur les boutiques physiques. En misant sur la vente en ligne et les boutiques éphémères, cela nous permet d’économiser d’importants coûts. Un aspect qu’on ne peut négliger lorsqu’on est une jeune start-up.»

Présence à Las Vegas

Gérée par une agence américaine, la marque locloise a eu l’opportunité de présenter sa montre à Las Vegas au CES en janvier dernier. L’occasion pour elle de se créer une première aura internationale «Participer au CES a été une expérience particulièrment enrichissante. Quant à l'investissement, il n’est en rien comparable au prix proposé par un stand au SIHH ou à Baselworld.. À Las Vegas, nous avons eu de très bons retours puisque des visiteurs voulaient déjà nous commander des modèles. Nous avons noté un certain intérêt de la part du public asiatique pour notre produit.Parmi ce public asiatique, le marché japonais a été particulièrement remarqué, lequel est déjà un public que nous voulions cibler. Le CES nous a conforté dans nos choix stratégiques.»

Le projet horloger X-ONE aura mis un peu moins de deux ans pour voir le jour. A hauteur du financement participatif de fin février, X-ONE pourra donc manufacturer sa première montre mécanique connectée. L’ambition est grande pour ses fondateurs : celle de créer un nouveau marché, celui de la montre mécanique connectée Swiss-made.

Site

AGEFI

 



Copyright © 2001 - 2018 Inter Group News All Rights Reserved