.
Actualités
Rubriques

Vente

Emploi

Contact

 



Longines, élégance Record
 
Le 17-06-2019

Alors que Channel N°4 remportait le 170e Prix de Diane, Longines continuait de faire rimer sport et élégance sous le soleil de Chantilly.

D'un côté les tourelles Renaissance du Château de Chantilly, joyaux du patrimoine Français. De l'autre, une canopée de chapeaux coiffant les crinières des élégantes. Difficile, pour un sponsor, aussi prestigieux soit-il, d'attirer l'attention dans ce cadre enchanteur. Pourtant, nul n'aura pu passer à côté des panneaux Longines, disséminés partout le long des gradins, loges, boxes, barricades et podium. Très implanté dans l'univers équestre, l'horloger de Saint-Imier est depuis longtemps le partenaire-titre du Prix de Diane. Un joli coup pour la maison qui profite de la visibilité internationale de ce rendez-vous, aussi sportif que mondain, comme pour les organisateurs du concours qui demeure l'un des rares financé par un partenaire européen.

Plus de 50 millions de montres

Délaissant les sports d'équipe, la marque du Swatch Group tisse au fil des années son identité au gré de partenariats. Elle investit dans des sports qui présentent la particularité d'être des disciplines individuelles où l'élégance est de mise. Entre la griffe au sablier ailé et le prix de Diane, la rencontre était donc évidente. Réservée aux pouliches âgées de trois ans, la course qui attire en moyenne 35.000 spectateurs est l'une des plus populaires du calendrier (derrière le Qatar prix de l'Arc de Triomphe). Elle est aussi l'une des plus dotée : un million d'euros dont 571.400 euros pour le vainqueur. Une somme partagée cette année entre la pouliche française Channel montée par Pierre-Charles Boudot, qui créa la surprise en se hissant sur la plus haute marche du podium, et Commes, qui dû se contenter de la deuxième place, talonnant de peu Grand Glory, drivée par le très expérimenté Gérald Mossé, cinq fois vainqueur du Diane. Grande déception en revanche pour la favorite Siyarafina, propriété de l'Aga Khan, qui finit sixième. Mais l'évènement était également placé sous le signe de l'élégance. Le concours Mademoiselle Diane est d'ailleurs disputé avec tout autant d'ardeur. Le jury présidé par l'ex-Miss France Sophie Thalmann, a distingué à l'unanimité une jeune mexicaine vêtue d'une belle robe de soie sombre et coiffée d'un bibi assorti. Lors de la remise des prix du Prix de Diane, l'heureuse élue s'est vue remettre une montre Longines des mains de son ambassadeur de l'élégance Simon Baker, héros de la série « Mentalist ».

La veille, la marque qui a franchi il y a quelques mois le cap symbolique des 50 millions de montres produites profitait du cadre exceptionnel du Château de Chantilly pour réunir ses égéries, Kate Winslet et Simon Baker, et mettre en lumière deux modèles de la bien nommée collection Record. La référence féminine arbore un cadran en nacre blanche orné d'index diamants, tandis que le modèle hommes affiche un cadran argent soleillé avec des index bâton. Taillées pour les amateurs de pièces à l'esthétique vintage et surtout de belles mécaniques, les deux montres abritent un mouvement équipé de spiraux en silicium et, last but not least, sont certifiées « chronomètre » par le COSC, le Contrôle officiel suisse des chronomètres.

Le Point

 



Copyright © 2001 - 2019 Inter Group News All Rights Reserved