.
Actualités
Rubriques

Vente

Emploi

Contact

 



Mido récompense les architectes de l'UIA
 
Le 28-09-2017

Pour la seconde fois, Mido s’est associée à la remise des prix de l’Union internationale des architectes (UIA). Les récompenses ont été décernées le 6 septembre dernier à Séoul, à l’occasion du 26e Congrès mondial de l’organisation.

L’édition 2017 a été remportée par l’architecte japonais Toyo Ito qui s’est vu remettre des mains de Franz Linder, CEO de Mido, une Baroncelli en or rose dédicacée à son nom.

Depuis la création de son agence Urban Robot (Urbot) en 1971 à Tokyo (rebaptisée aujourd’hui «Toyo Ito & Associates, Architects»), l’architecte japonais n’a cessé d’ouvrir de nouvelles perspectives dans l’architecture mondiale. Il est l’un des initiateurs et principaux représentants de l’architecture conceptuelle, un courant qui cherche à exprimer simultanément le monde physique et le monde virtuel. En 2000, il crée le pavillon japonais de l’Exposition universelle de Hanovre. Dès lors, sa carrière prend un tournant international. En 2002, il réalise le Serpentine Gallery Pavilion à Londres ainsi que l’Opéra de Taichun, à Taïwan. Ses œuvres ont été plusieurs fois récompensée au cours des quinze dernières années: Lion d’or à Venise en 2002, Royal Gold Medal au Royaume-Uni en 2006, Praemium Imperiale au Japon en 2010 ou encore Pritzker Prize aux Etats-Unis en 2013.

Prix unique, international et libre de quelque intérêt national ou privé que ce soit, la médaille d’or de l’UIA est la récompense suprême qu’un architecte puisse recevoir de ses confrères et de son vivant. Elle rend hommage à ses réalisations, pour les contributions qu’il a apportées, sa vie et sa carrière durant, en faveur de l’homme, de la société et de la promotion de l’art architectural.

En parallèle, la maison horlogère a créé le prix UNESCO-UIA & Mido d’architecture responsable qui a été remis pour la première fois cette année. Ouverte aux étudiants en architecture, cette nouvelle récompense soutient les projets à visée humaniste et écologique. Deux premières lauréates l’ont remporté, à savoir, l’égyptienne Heba El Sawy et l’espagnole Alba Alsina Maqueda, qui se sont chacune vue offrir une Baroncelli Heritage dédicacée à leur nom.

Fédération de l'industrie horlogère suisse

 



Copyright © 2001 - 2020 Inter Group News All Rights Reserved