Recherche avancée
Salons & Moteurs du groupe
A PROPOS
Nos chiffres

Témoignages

Mise relation d'affaires

Contact

 



Une soirée horlogère féminine chez Bucherer avec Roger Dubuis & Artcurial
 
Le 16-03-2017

À L’OCCASION DE LA JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA FEMME

À l’occasion de la Journée Internationale de la Femme, Nathalie Célia Koch-Chevalier, Directrice Générale de Bucherer France, Sylvie Viot, Brand Manager Europe du Nord et du Sud-Ouest de Roger Dubuis, et Marie Sanna-Legrand, Directrice du département Horlogerie de Collection d’Artcurial, organisent une soirée autour d’un Trivial Pursuit horloger et d’une présentation de montres uniquement dédiée aux amatrices et initiées de mécaniques horlogères au féminin.

D’où est venue cette idée de célébrer la femme et l’horlogerie ?

Nathalie Célia Koch-Chevalier – Directrice Générale de Bucherer France « Cela fait quelques années que le marché de la montre n’est plus uniquement une affaire d’hommes. Nous sommes un point de vente multimarques au cœur de Paris et voyons les offres des marques évoluer pour proposer des montres plus féminines. Ce ne sont plus seulement des déclinaisons de modèles masculins mais un réel travail de recherche, de matériaux et de design pour concevoir des montres pour ces femmes. Cela encourage davantage la clientèle féminine, considérablement développée depuis ces trois dernières années, à s’ouvrir à l’horlogerie. »

« Chez Roger Dubuis nous avons la collection Velvet uniquement dédiée aux femmes qui a vu le jour fin 2011. En 2016, lors du Salon International de la Haute Horlogerie, nous avons fait le pari de mettre la femme à l’honneur avec des modèles comme la Blossom Velvet, la trilogie Velvet By Massaro ou encore les Black Velvet » explique Sylvie Viot, Brand Manager Europe du Nord et du Sud-Ouest de Roger Dubuis.

« Nous voulions dédier une soirée aux montres féminines car nous pensons que la femme est importante et décisionnaire dans l’achat de montres. Elle porte désormais des montres visibles, parfois masculines, et recherche également la technicité au delà du design ce qui n’était pas forcément le cas il y a quelques années avec la montre bijoux. Il faut savoir que chez Roger Dubuis, toutes nos montres féminines sont mécaniques. Les femmes veulent une montre créée spécifiquement pour convenir à leur mode de vie et à leur travail. De manière générale, elles recherchent un design qui conjugue fonctionnalité et esthétique. »

Quel regard portez-vous sur l’évolution de la montre féminine ?

Marie Sanna-Legrand, Directrice du département horlogerie de collection d’Artcurial : « La montre féminine est importante dans l’histoire de l’horlogerie, nous devons la première montre bracelet grâce à la commande de la Reine de Naples auprès de l’horloger Abraham Louis Breguet le 8 juin 1810. Les commandes de familles royales ou célèbres ont jalonné l’histoire de la montre féminine et les plus grands noms de l’histoire de la joaillerie et de l’horlogerie y sont associés depuis le début du siècle dernier.

Si Cartier reste un exemple dans l’univers des montres féminines avec ses fameuses "tutti frutti" dans les années 30, on retiendra aussi l’apport exceptionnel de la Maison Piaget qui reste sans aucun doute mon coup de cœur préféré avec la fabrication de ses célèbres bracelets manchettes, un modèle du genre alliant à la fois l’esthétisme et la finition exceptionnelle des mouvements.

L’aventure continue aujourd’hui avec les montres féminines à complications. »

Comment se présente la femme Roger Dubuis ?

« Je dirais que la femme Roger Dubuis souhaite se différencier », précise Sylvie Viot. « Elle se fait plaisir en portant une montre de haute couture. Nous avons des modèles très visuels comme les Velvet by Massaro que vous pouvez porter en soirée mais avec un bracelet alligator elle pourra aussi se marier à une tenue plus casual. La femme Roger Dubuis aime porter des matières différentes avec des pièces en carbone ou en titane mais toujours avec une touche de féminité renforcée par des pierres exceptionnelles comme des Tourmalines Paraiba. La femme Roger Dubuis aime susciter l’étonnement et l’envie de part le design original de sa montre mais aussi sa technicité. Nous comptons bien continuer à lui faire plaisir avec nos modèles à venir »

Quel est le concept de la soirée ?

Nathalie Célia Koch-Chevalier : « Nous avons imaginé notre soirée en tant que femmes passionnées d’horlogerie.

L’esprit de cet événement repose sur un partage de notre passion pour l’horlogerie et une transmission autour de valeurs communes entre nos différentes Maisons. Notre souhait est d’accompagner ces femmes dans un voyage autour du temps, en leur permettant de découvrir l’horlogerie de manière exclusive, privilégiée mais surtout ludique. »

Ce savoir-faire au féminin sera mis en valeur lors d’un dîner rythmé autour d’un Trivial Pursuit horloger créé par la Fondation de la Haute Horlogerie.

Trois équipes, composées uniquement de femmes, journalistes, expertes, amatrices, collectionneuses ou passionnées se retrouveront pour partager ce joli moment. Un écrin entièrement dédié aux garde-temps, une présentation des modèles féminins Roger Dubuis et la vision d’une experte telle que Marie Sanna-Legrand, réunissent toutes les conditions pour passer une belle soirée réalisée par des femmes et dédiée aux femmes !

QUE LA MEILLEURE ÉQUIPE GAGNE !

LA COTE DES MONTRES

 



Copyright © 2001 - 2017 Inter Group News All Rights Reserved