.
Actualités
Rubriques

Vente

Emploi

Contact

 



Ventes record en 2018 pour les montres Blancpain
 
Le 09-07-2019

Blancpain, une des marques horlogères du groupe Swatch, a enregistré en 2018 les plus grosses ventes de son histoire. Celles de l'année en cours devraient encore les dépasser, selon son directeur général et président Marc Hayek, dans une interview parue dans l'édition juin-juillet de Watch Around.

"Nous avons connu une année record en 2018, avec les ventes les plus fortes jamais enregistrées de toute notre histoire. 2019 est un peu moins euphorique, mais nous sommes en croissance par rapport à 2018 - qui est un comparatif particulièrement exigeant - donc nous nous acheminons vers une nouvelle année record", a expliqué Marc Hayek.

Il a noté que si Hong Kong a fait fort l'an dernier, "cette année c'est la Chine qui flambe". Parmi les autres marchés, "les Etats-Unis se sont bien comportés en 2018, avec une bonne croissance, et nous sommes encore un peu mieux cette année".

L'Europe est un marché qui "s'est plutôt bien tenu également". Le patron a cité "la France, où les affaires ont continué à être soutenues par le tourisme chinois et n'ont pas été aussi mauvaises que ce que l'on aurait pu attendre. Sans oublier la Grande-Bretagne, qui continue de profiter du tourisme et de la pression sur la livre".

Blancpain fabrique entre 30'000 et 40'000 montres par an, soit dix fois plus qu'à l'arrivée de son patron en 2002.

Touristes et locaux

Selon lui, Blancpain séduit une clientèle touristique mais aussi locale. "Il est clair que sur certaines zones le tourisme est largement dominant, en Suisse par exemple. Ceci dit, nous nous efforçons aussi de développer la clientèle locale, avec de beaux succès". Il a cité la France où "nous enregistrons aussi de belles performances dans les villes secondaires, où la clientèle locale domine".

Blancpain fait partie de la gamme prestige et luxe du groupe Swatch et se situe dans la même gamme de prix que Breguet. Ce n'est pas un problème pour le dirigeant: "nous avons toujours pensé qu'il fallait maintenir un peu de concurrence à l'interne pour s'obliger à développer des différences au-delà du marketing".

L'an dernier, Swatch a réalisé un chiffre d'affaires en hausse de 6,1% à 8,47 milliards de francs suisses. Les montres et bijoux ont représenté 8,21 milliards.

Par ailleurs, "l'idée d'un pôle luxe (...) est en train de devenir une réalité au sein du groupe".

Marc Hayek se montre optimiste quant à l'avenir de l'horlogerie. Selon lui, "la montre connectée a beaucoup fait parler, mais on s'aperçoit aujourd'hui que ce n'est pas un produit de remplacement. Je ne pense pas non plus qu'un marché aussi important que la Chine disparaisse".

AWP

 



Copyright © 2001 - 2019 Inter Group News All Rights Reserved