.
Actualités
Rubriques

Vente

Emploi

Contact

 



Panerai ouvre sa première boutique à Zurich
 
Le 15-05-2019

Panerai aura un point de vente sur la très chic Bahnhofstrasse de Zurich d'ici fin juin.

Officine Panerai, une des marques de montres du groupe de luxe genevois Richemont, va étendre sa présence en Suisse. Elle ouvrira une boutique sur la très chic Bahnhofstrasse de Zurich d'ici fin juin, qui complétera son réseau de points de vente de Genève, Lucerne, Saint-Moritz et au sein de la manufacture de Neuchâtel.

"Sur les quatre premiers mois de l'année, nous avons nettement surperformé le marché", assure Jean-Marc Pontroué. Ce dernier est à la tête de Panerai depuis un an, après avoir dirigé Roger Dubuis, autre marque du groupe Richemont.

Le patron se montre "optimiste" quant au reste de l'année 2019, sans toutefois donner de chiffres. "L'objectif, c'est combien on va pouvoir faire mieux que les autres".

Selon lui, "une marque, il faut l'entretenir", notamment par une présence physique renforcée. Panerai s'installera dès juin au numéro 25 de la Bahnhofstrasse à Zurich, avec la maison A. Lange&Söhne, également dans le giron Richemont.

Ses garde-temps sont déjà disponibles dans la capitale économique suisse, mais chez des détaillants comme Bucherer et Les Ambassadeurs. L'objectif sera de séduire une clientèle locale avec ses montres sportives de luxe, qui coûtent en majorité entre 5000 et 12'000 francs. Les plus chères peuvent atteindre 350'000, voire encore plus pour des demandes spéciales.

Un point de vente dans la manufacture

L'adresse zurichoise complétera les quatre points de vente de Genève, Lucerne, Saint-Moritz et dans la manufacture de Neuchâtel. Ce dernier n'a été installé qu'il y a un an. "Lorsque je suis arrivé ici, nous avions des clients de Bordeaux et de Suisse à la manufacture. Ils voulaient acheter des montres et ce n'était pas possible", s'exclame le directeur général.

La pièce est désormais installée dans les étages de la manufacture ouverte en 2014, qui "est l'une des plus performantes du groupe". 250 personnes y travaillent, en plus d'une cinquantaine de personnes à Milan pour le design et le marketing et des bureaux de Genève pour la direction commerciale et la distribution.

La boutique de la manufacture sera intégrée à un "passeport", que les amateurs de Panerai pourront faire tamponner dans trois adresses de la marque. "Il regroupera la boutique de Florence qui donne sur le Duomo, la plus forte en chiffre d'affaires et en productivité, que l'on va transformer en boutique-musée. Celle de Neuchâtel, où de plus en plus de gens viennent. Mais aussi le bateau Eilean de 1936, acheté par mon prédécesseur." Il est ainsi prévu que le voilier stationne à Londres en juin pour y accueillir détaillants et clients.

Les Etats-Unis, le plus gros marché

Les principaux marchés de Panerai sont les Etats-Unis, Hong-Kong et l'Italie, "où beaucoup d'Américains passent." Selon Jean-Marc Pontroué, la force de Panerai est d'avoir "la capacité à travailler avec une clientèle locale". Il revient d'Inde, où la marque compte trois boutiques.

"C'est un marché qui se développe très vite et où nous avons signé un partenariat avec une star de cricket." La marque, connue pour ses garde-temps destinés aux plongeurs, est aussi présente dans les "villes avec des flux touristiques, comme Londres, où nous sommes depuis un an et demi".

S'il rechigne à parler des tendances de l'industrie horlogère, il préfère regarder "les performances des compagnies aériennes", estimant que si les Américains et les Chinois continuent de beaucoup voyager, il s'agit là d'un bon signe pour l'horlogerie.

Les Etats-Unis sont aussi le plus gros marché en matière d'e-commerce de Panerai. Les ventes en ligne y ont débuté en 2015, puis en 2016 en Chine et en 2018 pour l'Europe, où le Royaume-Uni se distingue. Au sein du groupe Richemont, cette catégorie représentait, à fin septembre 2018, 14% des recettes totales, grâce notamment à l'acquisition de la plateforme Yoox Net-A-Porter et du site de montres de luxe d'occasion Watchfinder.

Concernant l'harmonisation des dates du Salon International de la haute horlogerie (SIHH) et de Baselworld à partir de 2020, le patron de Panerai estime que c'est un avantage pour "les détaillants des Etats-Unis et d'Asie qui ne viendront qu'une seule fois en Suisse". Mais comme d'autres maisons horlogères, Panerai ne veut pas se concentrer uniquement sur les salons mais aussi animer son réseau en dehors. "Nous lançons des innovations tout au long de l'année".

La maison-mère Richemont présentera vendredi ses résultats annuels 2018/2019. L'an dernier, la multinationale genevoise a enregistré un chiffre d'affaires de près de 11 milliards d'euros (soit plus de 12 milliards de francs).

AGEFI

 



Copyright © 2001 - 2019 Inter Group News All Rights Reserved