.
Actualités
Rubriques

Vente

Emploi

Contact

 



Le surréalisme délicat des bijoux Wouters & Hendrix
 
Le 09-05-2019

Encore confidentielle en Suisse mais distribuée à Genève et à Lausanne, la marque belge fête ses 35 ans

Nous partons en Belgique, et plus précisément à Anvers, siège de la prestigieuse Académie royale des beaux-arts, d’où sortirent les fameux «Six d’Anvers». Au début des années 80, le gouvernement belge avait lancé une opération destinée à favoriser le rayonnement créatif de stylistes qui propulserait six noms tels que Walter Van Beirendonck, Ann Demeulemeester, Dries Van Noten, Dirk Van Saene, Dirk Bikkembergs et Marina Yee. De cet engouement profiteront aussi d’autres créatrices de la même volée, comme Katrin Wouters et Karen Hendrix de la filière bijoux et accessoires.

En 1984, en dernière année d’études, elles lancent leur première collection, développant leur conception d’art à porter, à une époque où l’univers du bijou opposait accessoires fantaisie d’un côté et joaillerie exclusive de l’autre.

Pour aller au-delà de cette vision classique et binaire, le duo ouvre la porte à de nouvelles créations inclassables, dans lesquelles on retrouve souvent un clin d’œil surréaliste, comme le prouve la collection 2019 nommée Cadavre exquis. Du bracelet en forme de botte aux boucles d’oreilles qui jouent l’asymétrie, des pattes d’oiseau qui tiennent des perles aux compositions géométriques, cet univers onirique nous fait ricocher d’une référence à l’autre sans jamais vraiment s’arrêter à un seul registre.

Liée à l’histoire de la mode, la marque en suit le calendrier en rythmant ses collections hiver et été. En plus, la ligne Les Favorites réédite chaque année les bijoux devenus «classiques» au fil de leur parcours. Depuis trente-cinq ans, les deux acolytes dessinent toutes leurs pièces; elles sont ensuite produites dans leur atelier à Anvers.

En Suisse romande, ce bout d’avant-garde belge est distribué par Le Grand Magasin à Genève et la Boutique no28 à Lausanne. De septembre 2019 à février 2020, le musée du diamant DIVA à Anvers, un nouveau centre dédié à la joaillerie, consacrera sa deuxième exposition temporaire à ces créatrices infatigables pour qui un bijou est toujours «un sentiment, une histoire, un début de conversation».

Wouters & Hendrix, distribué par: Le Grand Magasin, boulevard de Saint-Georges 59, Genève, tél. 022 321 10 21, ma-ve 11h-18h30 et sa 11h-17h; Boutique no28, rue Marterey 28, tél. 021 311 77 65, ma-ve 12h-18h30 et sa 11h-17h.

Le Temps

 



Copyright © 2001 - 2019 Inter Group News All Rights Reserved