.
Actualités
Rubriques

Vente

Emploi

Contact

 



Un vent de fraîcheur souffle sur l'univers des montres de luxe
 
Le 16-04-2019

Entre un club VIP pour les amateurs et une jeune maison qui bouscule les codes, le monde de l’horlogerie haut de gamme cherche à se renouveler et capter de nouveaux adeptes.

Il n'est pas rare d'entendre dire (à juste titre) que l'univers de l'horlogerie haut de gamme est très conservateur, s'appuyant sur des savoir-faire acquis de longue date qui peuvent en entraver l'évolution et les progrès. C'est la raison pour laquelle The Watch Observer, en partenariat avec LCI, vous embarque aujourd'hui à la découverte de deux acteurs qui injectent une touche de fraîcheur et d'innovation dans l'immobilisme horloger helvétique. L'un, le Fine Watch Club, se situe du côté des services - une notion qui peine à émerger dans l'univers des montres. L'autre, Trilobe, est une jeune maison horlogère qui fait le pari de réinventer la lecture de l'heure en supprimant les aiguilles de ses montres.

Qui, parmi les amateurs et collectionneurs de montres, ne rêve pas de porter une montre dont il est certain qu'il ne la verra au poignet d'aucun autre ? Qui, parmi ces mêmes amateurs et collectionneurs de montres, n'aimerait pas découvrir de l'intérieur ses marques de montres préférées et assister en live à certaines étapes de la conception d'un modèle - telles que le polissage de la boîte ou le contrôle des mouvements ? Qui, parmi vous, n'aimerait pas assister à des événements horlogers prestigieux tels que le GPHG ou le Monaco Yacht Show ? Qui, enfin, ne rêve pas de pouvoir acheter des montres de prestige à des prix avantageux ?

Tout cela est désormais possible grâce au Fine Watch Club. Ce club VIP, destiné aux amateurs de montres et autres collectionneurs ouvert depuis quelques mois, est absolument unique en ce genre. Sa réjouissante vocation est de permettre à ses membres de bénéficier d'accès à des séries ultra limitées qui sont produites exclusivement pour le Fine Watch Club, de participer à des visites privées de célèbres manufactures, d'assister à des événements horlogers haut de gamme ou encore de prendre part à des ventes privées très attractives. Les prochaines visites de manufactures dévoilées pour le moment se tiendront les 8 mai (visite Jaeger-LeCoultre) et 13 juin 2019 (TAG Heuer).

Du côté des séries limitées, le Fine Watch Club proposera à ses membres adhérents dès le mois de septembre prochain une édition réalisée avec Bulgari sur la base de son modèle phare. La suivante se tiendra en octobre et concernera un modèle iconique de la manufacture Zenith. D'autres lui emboîteront le pas puisque l'idée du Fine Watch Club est de proposer à ses membres une série limitée chaque mois.

Quant aux prochains événements horlogers auxquels les membres du Fine Watch Club pourront participer, il convient de citer le Grand Prix d'Horlogerie de Genève, la célèbre vente caritative Only Watch (Monaco), le Salon QP (Londres), la Dubaï Watch Week ou encore le Monaco Yacht Show. Enfin, Julien Haenny, patron du Fine Watch Club, a choisi de laisser planer le suspens sur les ventes privées à venir bien que celles-ci soient déjà calées.

Pour accéder à ses services uniques, le Fine Watch Club propose trois types d'adhésion, chacune donnant accès à des prestations spécifiques. Si l'une est gratuite, le montant de la cotisation nécessaire aux deux autres (respectivement 88 € et 420 €) sera intégralement déduit lors du premier achat d'une montre en série limitée. En d'autres termes, Julien Haenny et son Fine Watch Club proposent une offre inédite aux amateurs et collectionneurs de montres qui vont enfin avoir le sentiment d'être de réels VIP. Ce n'est pas du luxe ! Enfin si, justement !

Pour en savoir plus et y adhérer : rejoignez le Fine Watch Club.

Il n'est pas forcément simple (c'est un euphémisme) d'innover dans une industrie pluriséculaire telle que l'horlogerie. L'exercice est d'autant plus compliqué quand ladite industrie est dominée par quelques géants dotés de moyens financiers et humains colossaux. C'est pourtant le pari que s'est lancé la jeune marque suisse Trilobe. Sa stratégie ? Bousculer avec poésie les certitudes - enfin l'une d'elles, et pas des moindres : l'heure sur une montre mécanique se lit au moyen d'aiguilles.

Trilobe est ainsi à l'origine de deux collections de montres baptisées Séries Inaugurales Les Matinaux d'une part (les premiers modèles de la marque, édités à 100 exemplaires chacun) et Les Matinaux d'autre part, des nouveautés dévoilées à l'occasion de Baselworld 2019. Et vous l'avez donc compris : les montres automatiques pour Hommes produites par Trilobe sont dépourvues d'aiguilles, ces dernières étant remplacées par trois motifs géométriques (heures, minutes et secondes) qui affichent la forme graphique d'un trilobe - trois arcs de cercle formant un trèfle.

L'originalité de ces très belles montres innovantes ne s'arrête cependant pas là puisque, contrairement aux aiguilles d'une montre classique, ces trilobes sont fixes et pointent le temps sur trois anneaux rotatifs gradués. Le trilobe le plus excentré des trois indique l'heure sur le chemin de fer périphérique extérieur gradué de 1 à 12. Les minutes, désignées par le trilobe intermédiaire, sont indiquées sur l'anneau central gradué de 0 à 55. Enfin, le trilobe le plus central indique les secondes sur le plus petit des trois anneaux, celui-ci étant par ailleurs porteur en son centre d'un motif squeletté en forme de rosace au travers duquel vous apercevrez le pont de rouage des secondes.

Tout en poésie, ce nouveau mode de lecture de l'heure prend place sur des cadrans à la conception haut de gamme, les montres Trilobe étant d'autre part entraînées par un mouvement mécanique à remontage automatique spécialement conçu pour servir cette complication inédite. Le résultat d'une formidable élégance, qui n'est d'ailleurs pas sans rappeler certaines créations horlogères des maisons Van Cleef & Arpels et Hermès, saura sans nul doute séduire les amateurs de montres en recherche d'exclusivité et d'originalité.

Montre Trilobe Les Matinaux - Prix = 7.320 €

LCI
The Watch Observer

 



Copyright © 2001 - 2019 Inter Group News All Rights Reserved