.
Actualités
Rubriques

Vente

Emploi

Contact

 



Grand Seiko Elegance, la belle surprise japonaise
 
Le 08-02-2019

Le géant japonais de l'horlogerie crée la surprise en dévoilant une toute nouvelle collection, à un mois du salon de Bâle, Baselworld.

La surprise vient de l'est, de l'autre patrie des montres après la Suisse : le Japon. Créant la surprise à quelques semaines du plus grand rendez-vous horloger de l'année, Baselworld, Grand Seiko, la signature de haute horlogerie de Seiko, dévoile une collection Elegance qui mérite son nom.

En effet, cette nouvelle collection constituée de quatre modèles synthétise tout le savoir-faire horloger de la grande maison japonaise, avec à la fois une nouveau boîtier, un nouveau mouvement et une finition typiquement artisanale : la laque Urishi, fruit de l'artisanat séculaire japonais.

Côté mouvement, c'est le sans faute, avec ce nouveau Calibre 9S63. Vis bleuies, côtes de Tokyo, gravures dorées s'admirent au travers du fond saphir. Doté d'une réserve de marche de 72 h pour une précision de +5/-3 secondes par jour, il affiche heures et minutes au centre, plus deux ajouts discrets et élégants : une petite seconde à 9 h et l'affichage de la réserve de marche à 3 h.

Les SBGK002 et SBGK004 sont deux éditions limitées à 150 pièces, dotées d'un boitier en or rose, d'un diamètre de 39 mm pour une épaisseur de 11,6mm, au cadran incurvé. Le résultat est éblouissant d'élégance et de pureté esthétiques, tout en courbes avec des flancs de boîte brossés, et une lunette polie à la main, selon la méthode artisanale Zaratsu. Et d'artisanat, il en est toujours question avec l'application de la laque Urusei sur les cadrans, ainsi qu'avec le Maki-e, technique unique utilisée par le maître laqueur Isshu Tamura consistant à déposer de la laque en très fines couches, puis de la poudre d'or ou de platine.

Le cadran ambré de la SBGK002 révèle la texture dite Mt Iwate, du nom de la montage qui domine le Shizukuishi Watch Studio, l'atelier où sont produits ces nouveaux modèles. Le cadran noir de la SBGK004 utilise la même technique de laque Urushi, mais sur une base ferreuse, afin d'obtenir un noir profond.

Si les deux éditions en or rose sont limitées à 150 exemplaires, celle au cadran bleu dit Mont Iwate, en acier sont proposées à 1500 exemplaires (SBGK005). Toutes seront disponibles à compter de mars prochain. Une quatrième édition en or rose viendra rejoindre les collections permanentes Grand Seiko en juillet prochain.

Seiko SBGK002 / 004 : 31.400 €
Seiko SBGK005 : 7.400 €
Seiko SBGK006 : 20.700 €


Le Point

 



Copyright © 2001 - 2019 Inter Group News All Rights Reserved