Recherche avancée
Salons & Moteurs du groupe
A PROPOS
Nos chiffres

Témoignages

Mise relation d'affaires

Contact

 



Métaux précieux: le palladium atteint un plus haut historique
 
Le 03-12-2018

L'or et l'argent se sont stabilisés sur la semaine, réagissant aux évolutions du dollar, tandis que le palladium a encore atteint un plus haut historique.

L'or et l'argent se sont stabilisés sur la semaine, réagissant aux évolutions du dollar, tandis que le palladium a encore atteint un plus haut historique. Le platine, lui, a baissé.

"Grâce à la faiblesse relative du billet vert du fait d'une Fed moins agressive, l'intérêt des investisseurs pour les lingots a été ravivé", ont expliqué les analystes d'ActivTrades en évoquant le discours du patron de la Réserve fédérale américaine.

Mercredi, celui-ci a jugé que les taux d'intérêt actuels étaient "juste en dessous (...) d'un niveau qui serait neutre pour l'économie, c'est-à-dire sans stimuler, ni ralentir la croissance", un signe interprété par les marchés comme un futur ralentissement dans les hausses des taux, ce qui a fait brutalement baisser le dollar.

De nombreuses matières premières étant libellées en billets verts, une baisse de celui-ci diminue leurs coûts pour les investisseurs utilisant d'autres devises.

Mais le dollar ayant grimpé au début de la semaine, et l'or baissé, ce rebond a tout juste permis au métal jaune de retrouver son niveau d'il y a sept jours.

Même chose pour l'argent, qui a évolué au gré des mouvements du dollar.

Les investisseurs garderont un oeil sur le sommet du G20 qui se tient vendredi et samedi en Argentine et en marge duquel Donald Trump et le président chinois Xi Jinping doivent se rencontrer pour tenter de trouver une issue à leur differend commercial.

Si un accord est trouvé, difficile de prédire la réaction de l'or car si celui-ci a tendance à s'apprécier en période d'incertitudes (et donc à se déprécier quand le contexte s'améliore), le dollar a également eu tendance ces derniers temps à profiter des tensions commerciales.

Trop de platine

Le palladium, de son côté, a battu un nouveau record historique vendredi, atteignant 1.195,82 dollars l'once. C'est le deuxième cette semaine, après un précédent plus haut mercredi, et le troisième depuis la mi-novembre.

Selon les analystes de Commerzbank, ce mouvement est d'autant plus surprenant qu'"il y a des raisons pour lesquelles nous devrions vraiment voir les prix tomber".

Mercredi, le président américain a signalé son intention d'imposer des taxes douanières sur les importations de voitures aux Etats-Unis pour protéger l'industrie automobile américaine, une piste déjà évoquée il y a plusieurs mois mais quelque peu oubliée depuis.

Le palladium étant utilisé massivement dans les catalyseurs de véhicules essence, des barrières commerciales pourraient se traduire par une baisse de la demande de métal du fait d'une baisse des ventes automobiles.

Le platine, utilisé surtout dans la fabrication de véhicules diesel, a baissé tout au long de la semaine, et notamment mercredi, après que le Conseil mondial du platine a publié son rapport trimestriel.
L'institution a revu ses prévisions et a augmenté ses estimations de surplus de l'offre pour 2018 "de 295.000 onces à 505.000, principalement du fait d'une demande plus faible pour la joaillerie". En 2019, le Conseil mondial du platine estime un surplus à 455.000 onces.

Pour les années à venir, "le défi reste le secteur automobile alors que l'appétit des consommateurs européens pour le diesel continue à décliner, du fait de l'incertitude engendrée par les restrictions de certaines villes" contre ce type de véhicule, a souligné le Conseil mondial du platine.

Vendredi, le métal a atteint son plus bas depuis deux mois, à 808,66 dollars l'once.

Sur le London Bullion Market, l'once d'or valait 1.222,25 dollars vendredi vers 11H40 GMT, contre 1.222,93 dollars le vendredi précédent vers 14H00 GMT.

L'once d'argent valait 14,26 dollars, contre 14,27 dollars il y a sept jours.

Sur le London Platinum and Palladium Market, l'once de platine s'échangeait à 809,28 dollars, contre 839,16 dollars sept jours plus tôt.

L'once de palladium valait pour sa part 1.195,68 dollars, contre 1.143,24 dollars à la fin de la semaine précédente.

AGEFI

 



Copyright © 2001 - 2018 Inter Group News All Rights Reserved