.
Actualités
Rubriques

Vente

Emploi

Contact

 



Les ateliers horlogers d’Initium arrivent à Genève
 
Le 01-10-2018

L’entreprise jurassienne Initium propose des cours d’horlogerie qui permettent aux participants de réaliser leur propre montre mécanique ou automatique. Passée du statut de start-up à celui de PME, Initium a ouvert deux ateliers supplémentaires, l’un à Genève et l’autre dans le canton de Saint-Gall.

Comprendre le fonctionnement d’une montre mécanique et la réaliser soi-même, de surcroît au cœur du Jura, sur la terre des premiers paysans-horlogers suisses. C’est ce que propose la jeune entreprise Initium.

Son atelier d'horlogerie, situé au cœur des Franches-Montagnes, au Noirmont (JU), berceau de la tradition horlogère suisse, dispense en effet des cours d'initiation adaptés aux amateurs de tout niveau.

Ouvert à tous, ces cours permettent de réaliser soi-même une montre mécanique Swiss made et de l'emporter avec soi. Un vaste assortiment de mouvements, boîtiers, cadrans, aiguilles et bracelets permet de réaliser entièrement le design de son garde-temps.

Miser sur l’expérientiel

Voilà trois ans que l’entreprise jurassienne propose divers types d’ateliers permettant de s’initier à ce légendaire savoir-faire. A l’origine d’Initium, Mathieu Gigandet, Karim Mellouli et Gilles Francfort. Ces passionnés d’horlogerie mécanique se sont connus sur les bancs de la Haute Ecole de Fribourg. C’est en étant fraîchement diplômés qu’ils ont décidé de monter cette start-up.

«Nous voulions donner l’occasion à tout un chacun d’en apprendre davantage sur ce noble métier», explique Mathieu Gigandet, co-fondateur et directeur d’Initium. Pendant longtemps, le monde de l’horlogerie n’était que peu ouvert sur l’extérieur.»

La valeur-ajouté d’Initium repose sur l’enseignement. Ce ne sont pas, en effet, les fondateurs de l’entreprise qui dispensent ces cours, mais de véritable maîtres horlogers de la région, qui, pour certains, ont plus de 20 ans d’expérience du métier. «Ce ne sont pas simplement des horlogers, corrige le directeur de l'entreprise. Mais des gens qui racontent aussi des anecdotes et partagent leurs expériences.» Aujourd’hui, Initium compte une douzaine de maîtres horlogers dans son équipe, dont un à 100%.

Des cours de 350 à 2690 francs

Les cours justement. Initium propose quatre formules distinctes. L’option Alpha consiste en une initiation à l’horlogerie de trois heures qui permet aux participants de tester leur habileté à l’établi en assemblant un mouvement mécanique ou automatique.

Le cours Bêta, également d’une durée de trois heures, permet la découverte de deux métiers d’art liés à l’horlogerie: le gravage et l’anglage à la main.

L'option Gamma s'étale quant à elle sur une demi-journée et permet aux participants de définir eux-mêmes le design de leur montre en choisissant parmi un panel de composants haut de gamme et de repartir avec leur montre assemblée par leurs soins. Il faut savoir qu’Initium utilise des composants horlogers également choisis par de grandes marques horlogères de la région, que ce soit dans l’assortiment de mouvements, de boîtiers, de cadrans, d’aiguilles. Initium collabore ainsi avec les sous-traitants des grandes marques horlogères suisses.

Enfin, la formule Delta reprend les ingrédients du cours Gamma et va encore plus loin en proposant aux passionnés une journée entière pour réaliser le montage du mouvement ainsi que de faire graver leur montre avec l’inscription de leur choix. Les prix de ces quatre formules varient entre 350 francs à 2690 francs.

Si un cours rassemble généralement entre deux et quatre personnes, les locaux peuvent accueillir jusqu’à douze apprentis avec, au maximum, un horloger pour quatre participants.

Ouverture à Genève et à Saint-Gall

L’offre d’Initium reste actuellement sans équivalent sur le marché. Elle suscite un fort intérêt chez les passionnés d’horlogerie comme chez les touristes, notamment du Moyen-Orient et chinois, que les marques suisses fascinent. Pour preuve, Initium a ouvert un atelier en Vieille-Ville de Genève ainsi qu'un autre dans le canton de Saint-Gall. L’objectif étant d’être au plus près des touristes. D’ailleurs, les cours sont également dispensés en anglais et allemand. L’entreprise jurassienne se profile comme une véritable attractivité touristique suisse. À cet effet, l’entreprise a noué des partenariats avec Jura Tourisme, Jura Trois-Lacs et Genève Tourisme, ainsi qu’une collaboration avec Suisse Tourisme.

Aujourd’hui, Initium compte six salariés, avec une douzaine de maîtres horlogers sous la main. L’entreprise envisage de renforcer son image à l’étranger. L’idée serait d’organiser des tours-opérateurs avec des clients internationaux, dont asiatiques, dans l’optique de doper la notoriété d’Initium.

Matteo Ianni
AGEFI

 



Copyright © 2001 - 2019 Inter Group News All Rights Reserved