Recherche avancée
Salons & Moteurs du groupe
A PROPOS
Nos chiffres

Témoignages

Mise relation d'affaires

Contact

 



Corum veut améliorer ses marges
 
Le 05-12-2017

Le nouveau directeur général Jérôme Biard estime que la marque chaux-de-fonnière pourrait être à nouveau bénéficiaire dans les deux ans.

Corum veut redevenir une marque très créative, selon son nouveau directeur général Jérôme Biard. La marque horlogère chaux-de-fonnière, en phase d'assainissement encore, ambitionne pour 2018 de maintenir son chiffre d'affaires et d'améliorer sa marge opérationnelle.

«Nous devons améliorer les marges», a indiqué le dirigeant franco-suisse dans une interview parue lundi sur le site du mensuel spécialisé Watch Around. «Nous produisons près de 10'000 montres par an, nous devons faire en sorte qu'elles soient bien distribuées. Il y a eu trop de marché gris.»

Pas trop ambitieux

Interrogé quant à savoir si l'objectif de 10'000 n'est pas trop élevé, Jérôme Biard répond: «La question est surtout de bien distribuer et de bien vendre ce volume de production». «Nous connaissons la force de la marque, sans la surestimer», ajoute celui qui est en fonction depuis le 1er septembre.

«Les produits sont justes, le marketing est juste, l'élément-clé, c'est la distribution», précise le directeur général de la marque contrôlée par le groupe chinois Citychamp Watch & Jewellery (ex-China Haidan) depuis 2013. «Notre actionnaire a compris les enjeux et les budgets sont alignés. Nous avons ce qu'il faut pour revenir en zone bénéficiaire.»

Retour au bénéfice

A ce titre, Corum entend asseoir son retour dans les chiffres noirs. «Dans deux ans, nous serons à nouveau une marque bénéficiaire et nous pourrons investir dans notre croissance», complète Jérôme Biard, qui se trouve aussi à la tête de la marque Eterna, à Granges (SO), propriété également de Citychamp.

Dans une interview accordée à l'ats fin mars dernier, le prédécesseur de Jérôme Biard, Davide Traxler, avait expliqué que la marque chaux-de-fonnière avait renoué avec un bénéfice en 2016, une première en dix ans. Le chiffre d'affaires avait, selon ses dires, bondi alors de 38% pour s'inscrire à plus de 50 millions de francs.

24heures.ch

 



Copyright © 2001 - 2017 Inter Group News All Rights Reserved