Recherche avancée
Salons & Moteurs du groupe
A PROPOS
Nos chiffres

Témoignages

Mise relation d'affaires

Contact

 



Suisse: les exportations horlogères bondissent
 
Le 22-11-2017

Les exportations horlogères suisses ont bondi de 9,3% en octobre, se redressant pour le sixième mois d'affilée, pour se hisser à plus de 1,8 milliard de francs suisses (1,5 milliard d'euros), a indiqué mardi la Fédération horlogère (FH). "Sur dix mois, la branche a confirmé son redressement et a affiché une progression de 2,4%", a annoncé la Fédération horlogère dans un communiqué. "Les exportations horlogères ont continué de profiter de la reprise de quelques marchés clés et ont bénéficié d'un effet de base très favorable en octobre", précise-t-elle. Le secteur de l'horlogerie a traversé deux années difficiles après des années de croissance spectaculaire mais avait commencé à redresser la tête en mars. Depuis mai, les statistiques des exportations sont revenues en terrain positif.

Sur le mois écoulé, les exportations ont été portées par les ventes en Asie. La Chine (+18,2%) et Hong Kong (+15,8%), le premier marché pour les fabricants de montres suisses pour qui l'archipel fait figure de porte d'entrée de l'Asie, ont poursuivi sur leur lancée. Le Japon (+21,7%) a enregistré une progression plus marquée encore, "mais dans une tendance à moyen terme orientée à la baisse", détaille la Fédération horlogère. Les exportations horlogères vers les Etats-Unis, deuxième marché pour les fabricants de montres suisses, sont en revanche restées négatives (-7,3%). Au Royaume-Uni, elles ont affiché une hausse de 1,2%, tandis qu'elles ont stagné en Italie (-0,7%). Dans son ensemble, les exportations horlogères suisses vers l'Europe se sont inscrites en hausse de 5,9%.

L'introduction de mesures de lutte contre la corruption en Chine fin 2013, interdisant les cadeaux extravagants, avait fortement touché les ventes de produits de luxe, dont les montres de prestige. Le secteur de l'horlogerie suisse avait depuis cumulé les revers de fortune entre les secousses sur le rouble qui avait miné le pouvoir d'achat de la clientèle russe, la Révolution des parapluies à Hong Kong ou encore les attentats en Europe qui ont eu un lourd impact sur les achats touristiques.

www.lefigaro.fr

 



Copyright © 2001 - 2018 Inter Group News All Rights Reserved