Recherche avancée
Salons & Moteurs du groupe
A PROPOS
Nos chiffres

Témoignages

Mise relation d'affaires

Contact

 



La Suisse reste l'un des leaders mondiaux des produits de luxe
 
Le 17-05-2017

Richemont et Swatch figurent au top 10 mondial des grandes entreprises du luxe, indique mardi le rapport annuel "Global Powers of Luxury Goods" publié par Deloitte.

La Suisse reste l'un des marchés du luxe les plus solides avec deux groupes, Richemont et Swatch, figurant au Top 10 mondial. Les consommateurs des marchés émergents continuent de porter la croissance, indique mardi le rapport annuel "Global Powers of Luxury Goods" publié par Deloitte.

Cette étude s'est penchée sur les 100 plus grandes entreprises du luxe sur la base des données publiques sur les chiffres d'affaires consolidés au cours de l'exercice décalé 2015, que Deloitte définit comme les 12 mois allant jusqu'au 30 juin 2016.

Dix sociétés suisses figurent au Top 100 du Global Powers of Luxury Goods. Les produits de luxe helvétiques sont dominés par Richemont, Swatch et Rolex qui représentent ensemble, parmi les dix sociétés suisses du Top 100, 87% des ventes au cours de l'exercice 2015. Richemont maintient sa 2ème place au classement, tandis que Swatch est devancée par Kering et recule à la 6ème place. Rolex conserve de son côté sa 11ème place.

Les 100 plus grandes sociétés ont généré un chiffre d'affaires de 212 mrd USD, soit une progression réelle de 6,8% par rapport à l'année précédente. La moyenne du chiffre d'affaires annuel des produits de luxe des 100 premières entreprises s'établit actuellement à 2,1 mrd USD.

Les maisons suisses, ont pour leur part généré une croissance des ventes de 3,6% durant la période sous revue. Les horlogers Audemars Piguet (+14,3%) et Richard Mille (+21,7%) ont engrangé une avancée à deux chiffres, selon les estimations des auteurs de l'étude.

Les pays émergents supportent la croissance

Les consommateurs des pays émergents tels que la Chine continuent de porter la croissance du marché du luxe. Quelque 70% de ces clients déclarent avoir augmenté leurs dépenses au cours des cinq dernières années, contre 53% dans les marchés les plus matures (Europe, USA et Japon).

"De même que l'Italie est un leader global de la mode, la Suisse reste incomparable dans le secteur de la haute horlogerie", rappelle le rapport. Neuf sociétés suisses sur dix figurant au Top 100 sont des maisons de haute horlogerie.

" (...) La résilience des sociétés suisses de produits de luxe repose sur leur approche polyvalente dans le domaine de la haute horlogerie ainsi que sur leur stratégie de répartition homogène des ventes entre les diverses régions géographiques", a expliqué l'une des auteurs Karine Szegedi.

Le français LVMH occupe la première place dans le top 10 et est suivi par Richemont, Estée Lauder, Luxottica, Kering, Swatch, L'Oréal Luxe, Ralph Lauren, Chow Tai Fook Jewellery et PVH ( détient entre autres Calvin Klein, Tommy Hilfiger).

Les autres sociétés helvétiques figurant au top 100 sont Rolex (11e), Patek Philippe (40e), Chopard (49e), Audemars Piguet (50e), Breitling (71e), Frédérique Constant (77e), Franck Muller (80e) et Richard Mille (97e).

Par ailleurs, l'Italie est de nouveau le pays leader des produits de luxe, en termes de nombre de sociétés, tandis que la France détient la plus grande part des ventes.

Les entreprises du secteur des produits de luxe fabriquant plusieurs lignes de produits doublent presque leur chiffre d'affaires et affichent une bonne rentabilité. Les sacs et les accessoires quant à eux restent le secteur de croissance le plus rapide.

Deloitte rappelle aussi que les voyages et le tourisme représentent toujours une forte opportunité de croissance pour le secteur du luxe. "Près de la moitié des achats de produits de luxe sont réalisés par des consommateurs qui voyagent", peut-on lire.

PAR AWP
BILAN

 



Copyright © 2001 - 2017 Inter Group News All Rights Reserved