.
Actualités
Rubriques

Vente

Emploi

Contact

 



HORLOGERIE La marque horlogère chaux-de-fonnière, qui a licencié 46 personnes en Suisse, s'inte...
 
Le 26-11-2014
de SOJH® - News des détaillants

Tag Heuer, qui appartient au géant du luxe français LVMH, ouvrira seulement trois magasins en propre l'an prochain. La marque horlogère chaux-de-fonnière, qui a licencié 46 personnes en Suisse, s'interroge sur l'avenir de sa boutique de Saint-Germain-des-Prés à Paris, a indiqué son directeur général interrogé par Challenges.

A la question de savoir si Tag Heuer va freiner ses ouvertures de boutiques en 2015, Stéphane Linder a répondu: "Nous en ferons peu. Trois sont notamment prévues en Chine où nous pouvons encore nous renforcer. Pour le reste, il s'agira essentiellement de franchises".

"En France", a-t-il ajouté, "nous n'ouvrirons pas de nouvelles boutiques et réfléchissons à l'avenir de notre point de vente de Saint-Germain-des-Prés, cannibalisé par le Bon Marché et par nos boutiques du boulevard des Capucines et des Champs-Elysées".

L'horlogerie, très alimentée ces dernières années par la demande chinoise, connaît une année plus lente et la manne touristique commence à s'épuiser un peu, en Europe notamment.

Interrogé sur l'impact pour Tag Heuer de la baisse de la consommation chinoise, le directeur général a relativisé: "La Chine pèse à peine 4% de notre chiffre d'affaires. Nous sommes un petit acteur en Chine continentale. Quant à Hong Kong, les manifestations ne sont pas un élément positif pour le business. Mais là aussi cette plate-forme ne pèse que 3% de notre chiffre d'affaires".

Bonnes ventes aux Etats-Unis

Stéphane Linder a indiqué que Tag Heuer vendait bien aux Etats-Unis, l'un de ses grands marchés: "Nous profitons d'une bonne dynamique au Royaume-Uni et aux Etats-Unis".

Il ne prévoit pas de hausses de prix supérieure à 2% en 2015. "Cette année la croissance du marché ne devrait pas dépasser 4%. Nous avons augmenté nos prix de 2% en 2014. Nous n'irons pas au-dessus de cette barre des 2% en 2015", a dit Stéphane Linder. Ce dernier mise sur "une hausse à un seul chiffre" du chiffre d'affaires de Tag Heuer en 2015.

Tag Heuer avait annoncé fin septembre le licenciement de 46 personnes en Suisse, notamment à La Chaux-de-Fonds et le placement de 49 autres au chômage technique à Chevenez, dans le canton du Jura, jusqu'à fin 2014. La marque emploie environ 1600 personnes à travers le monde, dont 600 en Suisse.

Source: ATS
arcinfo.ch

 



Copyright © 2001 - 2019 Inter Group News All Rights Reserved