.
Actualités
Rubriques

Vente

Emploi

Contact

 



VAN CLEEF & ARPELS - SIHH 2014
 
Le 24-01-2014
de SOJH® - News des détaillants

Complication Poétique

Inspiration

Pour cette édition 2014 du SIHH, la Maison fait le rêve d’apprivoiser les échelles célestes dans les proportions d’une montre de poignet. Six ans après le lancement du modèle Lady Arpels Jour Nuit, elle célèbre ainsi de nouveau la ronde des astres en s’inspirant de la tradition historique des planétaires.
Très appréciés au XVIIIe siècle, ces objets permettaient de représenter en trois dimensions le système solaire et le mouvement des planètes autour du soleil. Ancêtres des actuels planétariums, ils étaient animés manuellement ou grâce à un mécanisme horloger d’une grande complexité. Aujourd’hui, Van Cleef & Arpels revisite ce principe à l’aune de son imaginaire poétique : la montre Midnight Planétarium permet d’inscrire son jour de chance dans l’univers, tout en admirant la course des planètes.

Course du temps et des astres

Cette nouvelle montre Complication Poétique reproduit en miniature le mouvement de six planètes autour du soleil et leur position à une heure donnée. La Terre et Mercure, Vénus, Mars, Jupiter et Saturne – visibles de la Terre à l’œil nu – sont animées grâce à un mouvement mécanique à remontage automatique d’une grande complexité. Doté d’un module exclusif développé en collaboration avec la Maison Christiaan van der Klaauw, ce dernier totalise 396 pièces.
Chacune des planètes se déplace conformément à son temps de rotation réel : plus de 29 ans seront ainsi nécessaires à Saturne pour faire le tour complet du cadran, tandis que Jupiter mettra presque 12 ans, Mars 687 jours, la Terre 365 jours, Vénus 224 jours et Mercure 88 jours.

Pour lire l’heure, il suffit de chercher du regard l’étoile filante, motif porte-bonheur cher à la Maison. En périphérie du cadran, elle effectue sa course en 24 heures. L’histoire se prolonge au dos de la montre, où la masse oscillante est gravée d’un décor étoilé. Deux guichets permettent de consulter le jour, le mois et l’année, réglés grâce à deux boutons poussoirs.
Ces différentes fonctions se doublent d’une invitation poétique à célébrer son jour de chance. Grâce à la lunette tournante, le propriétaire de la montre sélectionne le jour de son choix en positionnant le triangle rouge sur un calendrier gradué. À cette date, la Terre viendra se placer précisément au-dessous de l’étoile gravée sur la glace saphir, en signe de chance.

Savoir-faire

S’appuyant sur son expertise joaillière, la Maison a choisi de représenter les planètes à travers une sélection de pierres dures taillées à la main : turquoise pour la Terre, serpentine pour Mercure, chloromélanite pour Vénus, jaspe rouge pour Mars, agate bleue pour Jupiter et sugilite pour Saturne.
Minutieusement taillées en forme de sphère, elles arborent des dimensions et des couleurs différentes, autour du soleil en or rose. Ces différents éléments, ainsi que l’étoile filante en or rose, sont fixés sur autant de disques en aventurine. D’un bleu profond scintillant, ces derniers se succèdent parfaitement jusqu’au centre de manière concentrique.
Un rigoureux travail de sélection des pierres, puis de taille des disques et des sphères a donc été nécessaire pour donner corps à ce tableau animé, alliant savoir-faire joaillier et horloger.

Collection Pierre Arpels

Créée en 1949, la montre Pierre Arpels exprime l’élégance masculine selon Van Cleef & Arpels. Parfait équilibre de sobriété et de sophistication, elle se distingue par sa boîte ronde d’une grande finesse retenue avec discrétion par deux attaches centrales. À partir de 2012, la Maison réinterprète cette icône horlogère, puis enrichit la collection de nouveaux modèles reflétant l’art de vivre de Pierre Arpels. À la fois esthète, créateur et homme d’affaires, le neveu d’Estelle Arpels était également un homme du monde et un voyageur : deux facettes auxquelles Van Cleef & Arpels rend hommage à l’occasion du SIHH 2014.

Inspiration

Avec cette nouvelle montre Heure d’ici & Heure d’ailleurs, la Maison offre une interprétation à la fois sobre et poétique du voyage, cher à Pierre Arpels. Partageant la curiosité pour les cultures du monde qui caractérise Van Cleef & Arpels depuis l’origine, ce dernier parcourt le monde en réponse aux commandes des grands clients de la Maison. C’est notamment le cas lorsqu’en 1966, Van Cleef & Arpels est sélectionné pour réaliser les joyaux du couronnement de l’Impératrice d’Iran Farah Pahlavi, prévu l’année suivante. Durant six mois, Pierre Arpels effectue ainsi 24 voyages à Téhéran, au cours desquels il sélectionne minutieusement les pierres issues du Trésor National, conservé à la Banque Centrale d’Iran, puis reconstitue un véritable atelier dans la salle du trésor. Ses voyages le conduisent également en Inde, où avec son frère Claude, il sillonne le pays à la recherche des plus belles pierres précieuses.

Design et savoir-faire

Aujourd’hui, la Maison a souhaité exprimer cette vision de l’Ailleurs tout en respectant les codes esthétiques intemporels de la collection Pierre Arpels : extrême pureté des lignes, finesse de la boîte retenue par des attaches centrales et motif piqué au centre du cadran, rappelant à la fois l’étoffe des chemises de smoking et le poinçon de Van Cleef & Arpels.
Cette nouvelle création reprend également d’autres signatures stylistiques de la Maison telles que l’asymétrie, souvent perceptible dans ses pièces joaillières, et l’écriture cursive du nom de la montre, rendant hommage à la poésie des mots. Dans un même souci d’élégance, une seule couronne permet à la fois de remonter le mouvement, de régler les deux fuseaux horaires et les minutes, tout en illuminant d’un diamant la rondeur de la boîte.

Un mouvement double fuseau horaire

Pour la première fois, la collection Pierre Arpels accueille une montre à complication, double fuseau horaire, interprétée à l’aune du Temps Poétique de Van Cleef & Arpels. Développé en collaboration avec l’Atelier Genevois d’Horlogerie Agenhor, ce mouvement automatique exclusif se distingue par un affichage double heure sautante et minutes rétrogrades. L’Heure d’ici, – heure de référence apparaissant dans le guichet situé en haut du cadran –, et l’Heure d’ailleurs, correspondant au deuxième fuseau horaire indiqué dans le guichet en bas du cadran, sautent en même temps grâce à un secteur unique synchronisant les deux disques des heures et l’aiguille rétrograde des minutes.
Lorsque celle-ci atteint 60 minutes sur l’échelle graduée, elle revient ainsi à sa position de départ en parfaite synchronisation avec l’affichage des heures.
Afin de préserver la finesse de la boîte, emblématique de la collection Pierre Arpels, le mouvement automatique est doté d’un micro-rotor en platine, remarquable par son faible encombrement. Bidirectionnel, il permet d’apporter de l’énergie de manière continue. Visible à travers une glace saphir, le mouvement est orné de finitions colimaçonnées sur les ponts, du poinçon de Van Cleef & Arpels et d’un décor bleu laqué sur le micro-rotor, reprenant le motif piqué du cadran.

Charms Gold

Figurant aujourd’hui parmi les icônes horlogères de Van Cleef & Arpels, la montre Charms se distingue par sa silhouette tout en rondeur, agrémentée d’un charms porte-bonheur. Réminiscence des breloques créées par Van Cleef & Arpels à partir des années 1920, il accompagne les mouvements du poignet en tournant avec légèreté autour de la boîte. À la faveur de cette ronde joyeuse, chaque journée devient un moment de chance, riche en heures étincelantes.
Jusqu’à présent disponible dans différentes versions serties de diamants, la montre Charms se révèle cette année dans toute la pureté de ses lignes, grâce aux nouveaux modèles Charms Gold.

Inspiration

Avec les montres Charms Gold, la Maison célèbre l’éclat harmonieux de l’or rose, très présent dans ses collections de joaillerie Alhambra™ et Perlée™.
Évoquant la tendresse des sentiments, l’or rose délicatement poli reflète la lumière avec douceur, apportant un lustre féminin et chaleureux aux créations.

Design et savoir-faire

En 2014, la Maison dévoile trois modèles Charms Gold en or rose (tailles Mini, S et M) sublimés par des détails d’un grand raffinement. Perpétuant les codes esthétiques de la collection Charms, le cadran laqué d’un blanc éclatant s’orne d’un effet guilloché reprenant le motif du charms mobile. Sur la lunette, un poli traditionnel et un poli satiné se conjuguent, créant de subtils jeux de lumière. Enfin, les arabesques de Van Cleef & Arpels apparaissent gravées en lettres anglaises sur le profil de la boîte, telle une précieuse signature.

Langue originale: français

 



Copyright © 2001 - 2019 Inter Group News All Rights Reserved