.
Actualités
Rubriques

Vente

Emploi

Contact

 



Braquage d'une bijouterie à Paris: trois nouvelles personnes interpellées
 
Le 10-10-2013
de SOJH® - News des détaillants

Trois individus ont été placés en garde à vue après le braquage vendredi d'une bijouterie de luxe située rue de la Paix, à Paris. La police tente de savoir s'ils faisaient partie du commando armé ou s'ils connaissaient seulement les auteurs du casse.

Trois personnes ont été interpellées samedi en région parisienne dans le cadre de l'enquête sur le braquage spectaculaire d'une bijouterie de luxe vendredi rue de la Paix à Paris. Elles ont été placées en garde à vue et les enquêteurs tentaient de savoir si elles étaient impliquées directement dans le braquage ou si elles avaient des liens avec les auteurs présumés.

Il s'agit de "ressortissants de pays de l'Est", a indiqué la source précisant qu'ils ne portaient pas de papiers d'identité. Les enquêteurs de la Brigade de répression du banditisme (BRB) travaillent sur cette affaire "en lien avec la police roumaine" et leurs homologues de la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ).

Des perquisitions également effectuées
Ces interpellations ont été effectuées grâce à des renseignements fournis par les policiers de la Direction de sécurité de proximité de l'agglomération parisienne (DSPAP) sur des "personnes contrôlées dans Paris ces dernières semaines" notamment dans la communauté roumaine.

Des perquisitions ont également ponctué ces interpellations et les enquêteurs vont s'attacher à vérifier l'emploi du temps des suspects. Ils disposent aussi d'empreintes et de vidéos des auteurs présumés lorsqu'ils ils se sont enfuis.

Vendredi, deux individus âgés de 17 et 24 ans et originaires des pays de l'Est avaient déjà été interpellés par la police quelques minutes après le casse. Au total, le groupe était composé d'une quinzaine de malfaiteurs selon les témoins présents.

Un larcin toujours en cours d'estimation
Cette attaque très spectaculaire et inédite s'est déroulée vendredi à 11 heures 35 à l'angle de la rue de la Paix et de la place Vendôme, vitrine mondialement connue de la joaillerie et des montres de luxe, à deux cents mètres du ministère de la Justice.

Deux hommes, bien habillés, ont pénétré dans la boutique Vacheron Constantin, ouverte en début d'année, au 2, rue de la Paix (IIe arrondissement) et surveillée de part et d'autre de la porte par deux caméras. Ils ont tenu la porte ouverte à un troisième homme, armes à la main, afin de faire entrer six autres complices cagoulés et munis de masses et de haches.

Ils ont alors brisé les vitrines des présentoirs de la boutique pour s'emparer d'une vingtaine de montres de très grande valeur. Une montre de cette marque suisse peut valoir plusieurs centaines de milliers d'euros. Le préjudice du vol a été estimé samedi "à plus d'un million d'euros" voire "plus" mais doit "être affiné", selon une source proche de l'enquête.

L'EXPRESS

 



Copyright © 2001 - 2019 Inter Group News All Rights Reserved