Recherche avancée
Salons & Moteurs du groupe
A PROPOS
Nos chiffres

Témoignages

Mise relation d'affaires

Contact

 



LVMH : Le secteur du luxe à la peine après les résultats décevants de Richemont
 
Le 13-11-2018

Le troisième groupe mondial de luxe en termes de chiffres d'affaires -derrière LVMH et Kering- entraîne les valeurs du secteur dans le rouge après la publication de ses résultats qui font état d'une baisse de son bénéfice net.

Le groupe de luxe suisse Richemont, propriétaire entre autres des marques Cartier et Lancel, a annoncé vendredi que les incertitudes économiques et géopolitiques pesaient sur la demande des consommateurs alors que son bénéfice net, hors gain exceptionnel, s'est replié sur six mois au 30 septembre (dans le cadre d'un exercice décalé). Richemont a également fait part d'un ralentissement de la croissance de ses ventes vers la fin de cette période.

Si le bénéfice net semestriel du groupe a plus que doublé à 2,25 milliards d'euros, c'est principalement en raison d'un gain hors trésorerie de 1,38 milliard d'euros après impôt lié à la réévaluation des actions existantes de Yoox Net-a-Porter (YNAP) que le groupe détenait avant de lancer début 2018 une offre de rachat sur le reste du capital. En excluant ce gain exceptionnel, le bénéfice net est repli, à 875 millions d'euros contre 974 millions un an plus tôt.

"Confiant pour les objectifs de long terme"

Dans le même temps, le chiffre d'affaires a progressé de 21% sur un an à 6,8 milliards d'euros sur ce premier semestre décalé. Les ventes en ligne ont représenté 14% des revenus.

Le propriétaire et fondateur sud-africain Johan Rupert a malgré tout affirmé qu'il "restait confiant quant à la capacité du groupe à atteindre ses objectifs à long terme". Insuffisant pour rassurer les opérateurs puisque le titre cède plus de 5% vers 09h20 à la Bourse de Zurich.

LVMH, Kering et Hermès chutent dans son sillage

Les résultats du géant suisse du luxe se répercutent largement sur les valeurs françaises. À la Bourse de Paris, le numéro un mondial du secteur, LVMH, perd 2,38% à 264,55 euros vers 09h25 tandis que Kering et Hermès sont également en repli, respectivement de 2,75% et 1,49%, à 396,2 et 489 euros. Les trois valeurs du CAC entraînent, à leur tour, l'indice phare de la place parisienne dans le rouge vendredi matin, à -0,71% et 5.095,21 points.

www.tradingsat.com

 



Copyright © 2001 - 2019 Inter Group News All Rights Reserved