Recherche avancée
Salons & Moteurs du groupe
A PROPOS
Nos chiffres

Témoignages

Mise relation d'affaires

Contact

 



Bourse Zurich: peu de changement, Givaudan, Swatch et Richemont en forme
 
Le 11-10-2017

La Bourse suisse évoluait sur une note peu changée proche de l'équilibre mardi en milieu de journée. La saison des résultats trimestriels connaît ses premiers soubresauts parmi les valeurs vedettes, avec Givaudan, alors que les valeurs du luxe profitent des bons chiffres publiés la veille par le concurrent LVMH.

Le véritable coup d'envoi de la saison des résultats est attendu jeudi, avec les partiels de plusieurs grandes entreprises américaines. La confiance des investisseurs s'approche de plus en plus de ses niveaux extrêmes, a souligné Mirabaud Securities dans sa note matinale. Les récentes tensions entre les Etats-Unis et la Turquie, sur fond d'arrestation d'un diplomate américain à Istanbul, pourraient constituer un élément perturbateur, déclencheur d'un mouvement de consolidation des marchés.

Au niveau macroéconomique, la production industrielle s'est repliée de 0,3% en août en France, après avoir progressé de 0,8% le mois précédent, en raison notamment d'une baisse dans le secteur des biens d'équipements. L'excédent commercial allemand a légèrement progressé en août sur un mois.

En Grande-Bretagne, la production industrielle a progressé de 0,2% en août sur un mois après 0,3% en juillet et comme prévu par les analystes.

En Suisse, le taux de chômage est resté stable en septembre, pour le quatrième mois de suite. Il s'est établi à 3,0% ou 3,1% ajusté des variations saisonnière, même si les disparités entre les cantons restent élevées. La situation des jeunes demandeurs d'emploi et des plus de cinquante ans s'est améliorée.

Vers 11h50, le SMI grappillait 0,10% à 9268,15 points. Le SLI gagnait 0,22% à 1490,68 points et le SPI 0,12% à 10'584,30 points. Sur les trente valeurs vedettes, vingt montaient, neuf reculaient et UBS était stable.

Givaudan (+3,4%) caracolait en tête de classement après la publication de ses résultats sur neuf mois. Le spécialiste verniolan des arômes et parfums a dégagé un chiffre d'affaires supérieur aux attentes, que ce soit globalement ou par division. La croissance organique au 3e trimestre a impressionné les analystes.

Logitech et Partners Group (chacun +1,0%) complétaient le trio des plus gros gagnants.

Les valeurs du luxe Richemont (+0,7%) et Swatch (+0,4) avaient également le vent en poupe. Les résultats publiés la veille par le concurrent LVMH semblent porter les groupes du secteur à la Bourse suisse. Le géant français a franchi la barre des 10 mrd EUR de ventes au 3e trimestre, malgré un effet de change négatif.

Les poids lourds Nestlé (-0,1%), Novartis (-0,1%) et Roche (+0,04%) ne décollaient pas. Liberum a abaissé l'objectif de cours de Roche, justifiant cette décision par la tendance aux Etats-Unis de recourir aux biosimilaires. Le géant rhénan se tient à l'écart de ce marché. La banque d'investissement garde Roche et Novartis dans sa liste "top pick".

LafargeHolcim (+0,2%) continuait sur sa lancée positive. La veille, le titre a clôturé en hausse de 1,5% après la nomination de Géraldine Picaud au poste de directeur financier (CFO).

Les bancaires Credit Suisse (-0,5%) et UBS (stable) faisaient la moue, alors que Julius Bär gagnait 0,2%.

La lanterne rouge revenait à Dufry (-0,7%). Clariant (-0,3%) complétait le trio perdant avec Credit Suisse.

Sur le marché élargi, Bossard (+3,2%) progressait largement. Le groupe a publié des résultats en ligne avec les attentes du consensus et confirmé ses objectifs pour l'ensemble de l'année.

L'énergéticien Alpiq (-1,8%) a repris une entreprise britannique spécialisée dans les caténaires pour le marché ferroviaire.

romandie.com

 



Copyright © 2001 - 2017 Inter Group News All Rights Reserved