.
Actualités
Rubriques

Vente

Emploi

Contact

 



Exercice 2016-2017 en baisse pour Richemont
 
Le 09-06-2017

Au cours de son exercice 2016-2017, clos le 31 mars dernier, Richemont a enregistré un chiffre d'affaires de 10,6 milliards d'euros, en baisse de 4% à taux de change réels et taux constants. Le résultat opérationnel est en retrait de 14%.

Le groupe a connu une année difficile. Il s'est toutefois adapté à l’évolution de la demande qui a pesé sur les activités horlogères et aux nouveaux modes de consommation. Il a relevé ces défis en prenant un certain nombre de mesures d’envergure qui, si elles ont certes pesé sur les performances financières à court terme, ont permis de mieux le positionner dans les années à venir.

Au cours de l’exercice écoulé, la progression des ventes au sein des boutiques a permis de limiter le recul du chiffre d’affaires dû à la baisse des ventes auprès de la distribution horlogère. Dans l’ensemble, le second semestre a été meilleur. Les Etats-Unis, premier pays pour Richemont, ont renoué avec la croissance, tandis que la Chine continentale, désormais second pays du groupe, le Royaume-Uni et Macao se sont inscrits en forte croissance. Hors mesures exceptionnelles prises pour améliorer les stocks chez les détaillants multimarques et pour optimiser le réseau de points de vente, le recul du chiffre d’affaires n’aurait été que de 2% à taux de change constants.

La croissance des activités joaillières, du cuir et des instruments d’écriture a en partie atténué l’impact de la faiblesse des ventes dans la distribution tierce, essentiellement imputable aux mesures mentionnées ci-dessus. Les rachats exceptionnels de stocks et les ajustements apportés aux capacités de production ont affecté la performance des maisons horlogères et des montres Cartier au sein des maisons joaillères. Montblanc, Chloé et Peter Millar ont vu leurs performances progresser.

Le résultat de l’exercice est sensiblement inférieur à celui de l’an dernier. Toutefois, si l’on exclut la plus-value réalisée à l’occasion de la fusion des groupes Net-A-Porter et Yoox au cours de l’exercice précédent, ce recul est de 24%.

Sur la base des flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles et de la progression de la trésorerie nette, le conseil d’administration a proposé de fixer le dividende à 1,80 franc par action, à comparer avec 1,70 franc par action l’an dernier.

Fédération de l'industrie horlogère suisse

 



Copyright © 2001 - 2020 Inter Group News All Rights Reserved