Recherche avancée
Salons & Moteurs du groupe
A PROPOS
Nos chiffres

Témoignages

Mise relation d'affaires

Contact

 



Les polémiques liées à Donald Trump se font sentir à la Bourse suisse
 
Le 18-05-2017

Bloomberg nous apprend que le cours du billet vert subit un léger recul par rapport à l'euro et au franc mercredi matin.

Critiqué pour avoir limogé le patron du FBI et dévoilé des informations confidentielles au chef de la diplomatie russe, Donald Trump est aujourd’hui soupçonné d’avoir tenté de mettre fin à une enquête judiciaire. Dans ce contexte, les appels à lancer une procédure de destitution se multiplient. Et tout ça commence évidemment à développer des effets sur divers marchés, comme la Bourse suisse où les actions de Credit Suisse et Swatch Group ont déjà subi un recul significatif.

Mercredi, à l’aube, le dollar a perdu 0,5% par rapport au yen et à peu près autant par rapport à l’euro et au franc. Le consommateur suisse effectuant des achats en dollars bénéficie lui-même d’un légère baisse pour acheter la devise états-unienne aux guichets des bureaux de change de Migros Genève. Il payait 1,0350 franc pour 1 dollar le 3 janvier et il paie 1 centime de moins aujourd’hui.

Parmi les plus pénalisées

Avant même l’ouverture de la Bourse suisse, mercredi, divers indicateurs laissaient prévoir une légère baisse au SMI (Swiss Market Index). Cette tendance s’est ensuite confirmée, avec un recul de 0,7% après 09h00, concernant, entre autres, Credit Suisse (moins 0,9%), UBS (moins 0,9%), Swatch Group (moins 1,2%), Richemont (moins 0,9%), SGS (moins 0,9%) ou ABB (moins 0,7%). A la clôture, Credit Suisse et LafargeHolcim apparaissent clairement parmi les entreprises les plus pénalisées. Leurs actions chutent respectivement, de 2% et 3%.

L’ambiance ne s’est toutefois pas encore fondamentalement détériorée, entend-on auprès des milieux financiers. Il n’y a donc plus qu’à retenir son souffle.

Par Philippe Rodrik
24heures.ch

 



Copyright © 2001 - 2017 Inter Group News All Rights Reserved