.
Actualités
Rubriques

Vente

Emploi

Contact

 



Groupe Festina: la reprise de Technotime est confirmée
 
Le 05-04-2017

Festina met ainsi la main sur les dernières activités de l’ex-France Ebauches, le plus grand fabricant français de mouvements mécaniques.

Le groupe horloger basé à Barcelone et Bienne a confirmé la reprise du motoriste Technotime, aux Brenets (Val-de-Ruz, Neuchâtel), dont la faillite avait été prononcée le 17 novembre dernier, après l’abandon du propriétaire hongkongais Chung Nam, entré dans le capital en 2004 et lassé par des années de perte cumulée. Laurent Besse, directeur industriel de Festina Suisse précise que le parc machines et l’outillage seront transférés dans des unités existantes de Festina. Le bâtiment des Brenets reste propriété de la manufacture ISA Swiss. L’un des derniers actifs stratégiques de Technotime était un calibre industriel, nommé Newton, qui pourrait servir de base de relance au projet similaire mené par Festina, le mouvement A10, abandonné entre-temps. Festina met ainsi la main sur les dernières activités de l’ex-France Ebauches, le plus grand fabricant français de mouvements mécaniques et à quartz démembré au milieu des années 1990 et dont une partie des activités aboutira à la création de Technotime en Suisse. Les activités en France ont connu plusieurs remaniements et changements de nom avant d’être rassemblées sur un site unique, à Maîche (département du Doubs), de passer sous le contrôle du hongkongais Peace Mark en 2006 et d’être revendues peu après à Festina, qui en fera Soprod France.

Stéphane Gachet
AGEFI

 



Copyright © 2001 - 2020 Inter Group News All Rights Reserved