.
Actualités
Rubriques

Vente

Emploi

Contact

 



La FHH Academy, un sésame vers le savoir horloger
 
Le 21-11-2019
de Fondation de la Haute Horlogerie

Se former à la culture horlogère et obtenir une certification reconnue par la profession, telle est la proposition de la FHH Academy. Watch Advisor, Watch Specialist ou Watch Expert : quel sera votre véritable niveau de connaissances ?

La vidéo est courte. À peine quelques minutes de projection sur le large écran installé en bout de table. À peine le temps d’entrevoir quelques images d’une opération de perlage sur un mouvement mécanique, mais l’enthousiasme est palpable. « C’est juste sublime ! » lâche Paul. Il n’a que 22 ans et travaille en tant que commercial dans l’automobile. Depuis une dizaine d’années, il se passionne pour l’horlogerie, au point d’envisager aujourd’hui une réorientation professionnelle. « Mais avant de mettre un pied dans ce milieu, il faut se former, souligne-t-il. Obtenir un diplôme reconnu, c’est un premier pas. »

Ce jour-là, Paul participe au cursus de deux jours Watch Advisor, le premier degré des formations dispensées par la FHH Academy, le département de formation de la Fondation de la Haute Horlogerie. Ils sont quatre stagiaires et un formateur. Quatre histoires, quatre parcours et autant d’objectifs différents. Dirigeant d’une société implantée à Genève spécialisée dans le conseil en investissement dans les pierres précieuses et l’horlogerie, Maurice est là pour se « rafraîchir la mémoire ». Sophie, elle, travaille depuis 12 ans chez Ralph Lauren dans le segment de la mode et des accessoires. Propulsée au service après-vente de la marque qui se relance dans le secteur de l’horlogerie, elle « commence tout de zéro ». Patrick, enfin, est banquier et souhaite se reconvertir. « J’ai découvert l’horlogerie par hasard il y a deux ans dans le cadre de mon métier, raconte-t-il. J’ai été fasciné. Mais quand on n’y connaît rien, c’est compliqué de savoir par où commencer pour s’éduquer. Il y a énormément de littérature sur le sujet, mais ce n’est pas très structuré pour les novices. Si vous voulez être autodidacte, cela prend plus de temps et vous risquez de vous perdre dans les détails. »

Des fondamentaux au niveau expert

De détails, en horlogerie, il en est évidemment question. Mais par quelle porte pénétrer dans cet univers technique ? Quelles ficelles tirer en premier pour maîtriser les rouages de la branche ? Les formations proposées par la FHH Academy apportent des réponses claires et didactiques aux questions que se posent les novices, les professionnels ou les amateurs avertis. À chaque profil son degré de compétences. Le premier niveau, Watch Advisor, se concentre sur trois objectifs : découvrir ce qu’englobe la Haute Horlogerie, apprécier les points essentiels d’une montre et comprendre ce qui lui donne de la valeur. Trois axes articulés pas à pas qui permettent aux « étudiants » de maîtriser les fondamentaux de l’horlogerie en passant en revue les acteurs majeurs de l’industrie, l’histoire, les traditions et la culture horlogère. Sans oublier des clés de compréhension de la montre, de son mouvement comme de son habillage.

À l’issue d’une journée et demie de formation, les candidats au Watch Advisor testent leurs connaissances et valident - ou pas - leurs acquis. Ce diplôme baptisé FHH Certification est reconnu internationalement par l’industrie. Il est aussi un précieux sésame pour passer aux étapes de formation suivantes, le programme Watch Specialist permettant de découvrir plus en détail les principales complications ainsi que le programme Watch Expert correspondant au niveau d’expertise le plus élevé. « Chaque niveau se conclut par un test qui, en cas de réussite, débouche sur un certificat reconnu par la profession, résume Aurélie Streit, directrice de la FHH Academy. En cela, la FHH Academy n’a tout simplement pas d’équivalent sur le marché. Cette certification, qui a demandé des années de travail pour l’élaboration des questions et réponses circonstanciées, pour la validation des contenus et le processus pédagogique, est ainsi unique dans l’univers horloger. »

21 formateurs, 11 langues parlées

Au-delà des bienfaits éducatifs des formations, la FHH Certification est un outil officiel permettant de donner un coup d’accélérateur à sa carrière. Elle est aussi, et surtout, un excellent moyen pour les marques et les détaillants de booster leurs forces de vente. Car si les formations de la FHH Academy sont ouvertes à tous, leurs programmes ont été développés spécifiquement à l’attention des vendeurs. « Et le potentiel est énorme puisqu’à ce jour nous évaluons à 30’000 le nombre de vendeurs à former », poursuit Aurélie Streit. Un chiffre impressionnant devant lequel la FHH Academy n’a aucune raison de trembler. Avec plus d’une vingtaine de formateurs capables de dispenser leurs cours en 11 langues, partout dans le monde, la FHH Academy dispose d’un outil parfaitement rodé pour diffuser la connaissance horlogère. Une porte d’entrée dans la culture horlogère, aussi généraliste que pointue selon le niveau choisi, qui rencontre un vif succès, à en croire les participants.

À Genève, à l’issue du programme Watch Advisor, Patrick le banquier se félicitait de son passage à la FHH Academy. « Cette formation est une excellente initiative, les cours sont didactiques, très bien structurés. » Sophie envisageait déjà de s’inscrire aux programmes suivants pour parfaire ses connaissances. Quant à Paul, qui vante aujourd’hui les mérites des moteurs de grosses cylindrées en attendant de parler mécanique de précision avec ses clients, il affichait une mine réjouie : « Cette formation, c’est tout ce que j’attendais ! »

 



Copyright © 2001 - 2019 Inter Group News All Rights Reserved