.
Actualités
Rubriques

Vente

Emploi

Contact

 



PATEK PHILIPPE: deux campagnes sinon rien!
 
Le 03-11-2008
de FH - Fédération de l'industrie horlogère suisse

La campagne Générations adopte un angle nouveau et, pour la première fois, se base sur des portraits sophistiqués d’authentiques pères et fils, ce qui a pour effet d’apporter une crédibilité naturelle aux visuels. Le format photographique du portrait permet de mieux refléter l’essence même de la relation père-fils en saisissant la ressemblance issue du lien parental. Les fils sont plus âgés et plus mûrs que dans les campagnes précédentes. Pour assurer un plus fort impact au portrait, la mise en page a été retravaillée. Ainsi l’accroche et les informations produits, accompagnées de superbes photographies de montres, sont déplacées en bas de page dans un bloc sur fond brun, pour les formats simple page, et en page de droite pour les formats double page.

L’approche photographique plus moderne se démarque du style reportage des campagnes Générations précédentes, axées sur des lieux et moments de partage. Les portraits en noir et blanc cherchent à figer des émotions de fierté, de complicité et de confiance nouvelle, des notions qui renforcent les valeurs de la marque. Les sujets, sélectionnés de par le monde, présentent une ressemblance physique confirmant le lien générationnel, ce concept devenu désormais symbole d’une montre Patek Philippe.

La campagne Générations a été lancée en 1996 pour créer et renforcer un lien intime entre Patek Philippe et ses clients. Avec son accroche dynamique «Fondez votre propre tradition» et ses visuels émouvants signés par de grands photographes, elle s’est imposée comme l’une des plus marquantes de ces douze dernières années. Cette longévité exemplaire s’explique par la force émotionnelle du message, sa valeur universelle, mais aussi par son adéquation parfaite avec la philosophie des clients Patek Philippe et les valeurs fondatrices de la manufacture genevoise que sont tradition, bienfacture, durabilité et valeur inégalées.

La campagne Dames, qui a démarré en 1999 au moment du lancement de la Twenty-4, a été l’occasion de créer une campagne dédiée spécifiquement aux femmes. Car si ces dernières se montrent très sensibles au message Générations, leur motivation d’achat pour leur propre montre répond à des critères différents. Dans sa version 2008, la campagne Dames continue à être axée sur la relation très personnelle qui lie les femmes à leur garde-temps et leur conviction qu’une Patek Philippe est une pièce classique et intemporelle à chérir à jamais.

La nouvelle approche est basée sur des recherches qui ont révélé que les accessoires féminins, plus particulièrement les montres, font clairement partie du domaine de la mode et que les femmes ciblées par Patek Philippe - actives, distinguées et exigeantes - sont très habiles à ignorer les publicités qui n’affichent pas les codes adéquats. Le résultat est une nouvelle accroche: «Le début d’une longue histoire d’amour», illustrée par des portraits en couleurs de femmes belles, confiantes et intelligentes et de leur précieux garde-temps. Cette campagne est résolument moderne et artistique, dans le style du cinéma contemporain.

Pour la création de ces deux nouvelles campagnes, Patek Philippe et son agence londonienne Leagas Delaney ont fait appelà Craig McDean, la dernière coqueluche des photographes artistiques de grand talent. Né à Manchester et établi à New York, celui-ci a récemment reçu le prix le plus recherché du milieu de la photographie de mode et de publicité, le ICP Infinity, qui est décerné par le Centre international de photographie (ICP). Depuis 1985, ce prix vise à attirer l’attention du public sur des oeuvres photographiques remarquables et leurs auteurs exceptionnels.

Les nouvelles campagnes publicitaires Patek Philippe sont diffusées depuis le mois de septembre dans 56 marchés du monde entier.

 



Copyright © 2001 - 2019 Inter Group News All Rights Reserved