Recherche avancée
Salons & Moteurs du groupe
A PROPOS
Nos chiffres

Témoignages

Mise relation d'affaires

Contact

 



RICHARD MILLE - Retour sur Le Mans Classic 2018
 
Le 13-07-2018
de Richard Mille Watches

LE MANS CLASSIC 2018, L’ÉDITION DE TOUS LES RECORDS

- Fréquentation en hausse de 10% avec 135 000 spectateurs
- Départs des courses donnés par des membres de la famille Richard Mille
- Présentation de la RM 11-03 Le Mans Classic

L’édition 2018 du Mans Classic a de nouveau battu tous les records de fréquentation et de participation. Durant 3 jours, les organisateurs de la manifestation, Peter Auto et l’Automobile Club de l’Ouest ainsi que Richard Mille, partenaire principal de l’évènement, ont accueilli 135 000 spectateurs, plus de 700 modèles de compétition historiques, 200 clubs, 1 000 pilotes — dont 10 anciens vainqueurs des 24 Heures du Mans — de 30 nationalités, autour du mythique circuit de la Sarthe.

Tous les ingrédients étaient réunis pour que cette grand-messe de l’automobile réitère un succès jamais démenti depuis sa création en 2002 : un soleil radieux, 8 500 voitures de 60 marques différentes, les célébrations du 70e anniversaire de Porsche et du 40e anniversaire de la victoire d’Alpine aux 24 Heures du Mans, la vente aux enchères Artcurial Motorcars, le concours Le Mans Heritage Club qui proposait 24 modèles ayant marqués l’histoire sur ce circuit mythique.

Outre les traditionnels plateaux 1 à 6 et le groupe C représentant les bolides du Mans ayant couru entre 1923 et 1993, le nouveau plateau Global Endurance Legends introduisait Le Mans Classic dans une nouvelle ère, celle des GT1 et autres LMP1 des années 1990 et 2000. Avec ce plateau de démonstration, l’évènement étend désormais sa rétrospective des 24 Heures du Mans jusqu’à 2016 avec les fameuses Audi R8, Bentley Speed 8, Peugeot 908 HDI, et autres McLaren F1 GTR et Maserati MC12. Richard Mille a profité de l’occasion pour inviter quelques amis et partenaires tels que Mike Flewitt, CEO de McLaren Automotive, le futur pilote de Formule E Felipe Massa, le pilote WRX Sébastien Loeb et le footballeur Didier Drogba. Ce dernier a lancé le départ du Little Big Mans — la course des pilotes en culottes courtes — le samedi à 15 h 30. Une centaine de répliques de voitures d’endurance se sont élancées sur la ligne droite des stands sous les applaudissements du public.

C’est à 16 h que leurs aînés du plateau 1 des voitures d’avant-guerre (1923-1939) se préparaient pour le départ officiel de la 9e édition du Mans Classic. Sébastien Loeb et Felipe Massa ont brandi ensemble le drapeau tricolore libérant hommes et machines partant à l’assaut du circuit des 24 Heures. Ainsi lancée, la course pour les six plateaux devait s’achever le lendemain après-midi à la même heure. A l’honneur sur la piste, l’automobile l’était aussi dans les paddocks et le village. Alors qu’Artcurial Motorcars frappait son marteau d’enchères pour clore la vente d’une Mercedes Roadster 300 SL à 3,1 millions d’euros – un record – le public pouvait découvrir en avant-première au sein de la boutique DPPI située dans le village le livre, Car Racing 1965, volume 1 inaugurant une série publiée par les Éditions Cercle d’Art et l’agence DPPI Images. Cet ouvrage regroupe les archives inédites de photos de courses automobiles, sur routes et circuits, capturées en 1965 par l’agence photo DPPI Images. Côté Richard Mille, était présentée la nouvelle montre dédiée à la course, la très sportive RM 11-03 Le Mans Classic. Une édition limitée de 150 pièces en céramique blanche dotée du calibre automatique RMAC3 avec un chronographe flyback prêt à abattre littéralement les chronos sur pistes.

Dans deux ans, tous pourront retrouver le « spirit of le Mans » lors de l’édition 2020 qui marquera le 10e anniversaire de l’une des plus grandes manifestations automobiles historiques au monde !

Résultats

Best of Show : Toyota 94 CV (ACO)
1er de Classe 1923-1939 : Adler Trumpf Rennlimousine (ADLER Real Estate AG)
1er de Classe 1949-1960 : Triumph TRS (Mike Otto)
1er de Classe 1961-1971 : Sunbeam Alpine (Justin Harrington)
1er de Classe 1972-1981 : Porsche 930 Turbo (Rolf Sigrist)
1er de Classe 1982-1991 : WM Peugeot P88 (Aventure Peugeot Citroën DS)
1er de Classe 1992-2018 : Toyota 94 CV (ACO)
Prix F.F.V.E : Tracta Gephi (ACO)
Prix F.I.V.A : Simca 8 (Pierre-Olivier Chazette)
Prix spécial «Premier Ministre» : WM Peugeot P88 (Aventure Peugeot Citroën DS)
Prix spécial Restauration : Ford GT40 (Eric de Caumont)
Prix spécial Coup de cœur du jury : DB Coach Gignoux (Guillaume Waegemaker)

Le Concours des Clubs a récompensé également plusieurs lauréats et décerné les prix suivants :
1er Prix : Original Flat 4 Drivers Club (Président : Rémi Dargegen)
2e Prix : Amicale Tricyclecariste de France (Président : Frédéric Viginier)
3e Prix : Club « Qui n’en veut » (Président : Vincent Geslin)
Prix Spécial F.F.V.E : Historic Lotus Register (Président : Charles Helps)

 



Copyright © 2001 - 2018 Inter Group News All Rights Reserved