Recherche avancée
Salons & Moteurs du groupe
A PROPOS
Nos chiffres

Témoignages

Mise relation d'affaires

Contact

 



CHAUMET - Attrape-moi... si tu m'aimes - Montres précieuses
 
Le 21-02-2013
de Chaumet International SA

Précieuses, les nouvelles créations horlogères 2013 sont nées de la collaboration de Chaumet avec les maîtres artisans suisses qui perpétuent un savoir-faire et un art décoratif d’exception. Elles allient l’excellence joaillière à la Haute Horlogerie, un espace de création et d’émotion où virevolter en toute liberté.

La nouvelle montre à complication créative de Chaumet offre à l’abeille iconique de la Maison un ballet avec l’araignée aussi spectaculaire qu’exquis. Un jeu de séduction où l’araignée en or rose incarne les heures ; l’abeille endiamantée les minutes. La lecture de l’heure, inédite, développée en exclusivité pour Chaumet, lie intimement la technique à l’esthétique. Instrumentée par un mouvement mécanique à remontage automatique totalement novateur, la pièce signe un nouveau chapitre de l’histoire horlogère de la marque, empreint d’innovation, d’exception et de sentiments.

Six pièces interprètent la poésie de la nature, scénarisées par un mouvement mécanique à remontage automatique. Le spectacle se découvre : féerique, romanesque, espiègle, gracieux. Les insectes fidèles de Chaumet tourbillonnent, batifolent, jouent à cache-cache, se laissant attraper par les heures, aimer par les minutes. Email, guillochage, peinture miniature, gravure, les arts décoratifs se révèlent dans les détails les plus subtils, tandis que les diamants escortent les reflets de la nacre, l’intensité de l’encre de Chine ou la candeur de la calcédoine.

Et voici comment le temps, si précieux, se goûte pour mieux se laisser attraper


Chaumet revisite la lecture de l’heure et réussit une prouesse technique exceptionnelle avec la création d’un calibre inédit et
exclusif.


L’abeille et l’araignée… Éternel amour, jeu de la tentation inscrit dans le temps… Depuis toujours chez Chaumet, elles s’étreignent pour mieux se séparer. S’attrapent pour mieux s’aimer. L’une tisse sa toile pour dompter l’élue de son cœur. L’autre butine avec désinvolture cet amour qui lui est offert. La Maison relate aujourd’hui leur nouvelle histoire, nourrie de savoir-faire horloger et d’innovation…

Oubliées les traditionnelles aiguilles. Oubliées les heures et minutes qui s’écoulent dans leur ronde uniforme et sempiternelle. Ici, le cadran ne compte plus le temps : il le conte. Sur la scène, les insectes se partagent le premier rôle : l’araignée en or rose
incarne les heures ; l’abeille endiamantée les minutes, qu’elle pointe de son aile. En coulisses : un mécanisme inédit, conçu et développé en exclusivité pour Chaumet, calibre à remontage automatique CP12V-XII, réalisé dans la plus pure tradition
horlogère suisse.

Montées sur deux rails excentrés, l’araignée et l’abeille suivent des trajectoires distinctes et discontinues au fil de la toile. Afin de parfaire la lecture de cette complication créative, la lunette, sertie d’index diamants pour les minutes, accueille douze cabochons d’or rose qui scandent les heures. L’effet visuel est captivant. L’araignée évolue au rythme des heures, lente et patiente, attendant sa proie. L’abeille, intrépide, se joue d’elle au gré des minutes, se rapprochant imperceptiblement de la
prédatrice pour enfin, une fois par heure, caresser de son aile une de ses pattes. Le cadran se pare de 43 décors en nacre dessinant une toile, soulignée de diamants taille brillant, dans un spectaculaire effet de relief. L’esthétique, portée par la technicité de la pièce, instille l’émotion d’un temps précieux.


Facétieux, les lépidoptères volettent, voltigent, palpitent dans un dégradé de ce bleu si cher à Chaumet, mis en lumière par une lunette et des cornes serties. Irrésistiblement attirés par les rayons guillochés du cadran rhodié, ils tournoient dans un mouvement gracieux, leurs ailes soulignées d’un filet argenté. Taillés dans de l’agate polie ou dans de la nacre teintée, les papillons s’amusent avec les nuages de diamants dont l’éclat cristallin donne au spectacle une délicieuse fraîcheur. Un bracelet de satin bleu gris complète harmonieusement le tableau.

Si la nature sait cacher sa géométrie, les papillons se dévoilent graphiques sur le cadran de nacre blanche naturelle. Celle-ci, finement gravée à la main, accueille dans ses sillons une encre de Chine noir de jais. Les ailes, sculpturales, se dessinent dans une parfaite symétrie, tandis que se répondent en écho les têtes des papillons en saphir bleu. Cabochonnées, les quatre pierres précieuses ajoutent leur noblesse aux heures qui s’égrènent naturellement.

Délicates guipures irisées, les papillons butinent le cadran de nacre noire ourlé d’une lunette de diamants sertis en quinconce. Dans un contraste saisissant, ils déploient leurs ailes en dentelle de nacre blanche. Les pierres dures, agates, cornalines et quartz fumé, assemblées une à une, forment une marqueterie vivace dans un camaïeu flamboyant donnant vie au tableau.

Avec insouciance, les libellules folâtrent dans un mouvement léger, survolant le cadran de la montre. Celui-ci, une glace saphir peinte couleur ivoire sur le dessous, accentue la sensation de profondeur qui donne corps à l’envol des demoiselles. Entièrement réalisées à la main selon la technique de la peinture miniature, elles agitent leurs ailes avec un naturel désarmant. Le bracelet satin se laisse aller au jeu en s’habillant d’ivoire.

Un éphémère paresse sur une branche de cerisier en savourant l’instant, si précieux pour lui… Sur le cadran d’or blanc finement gravé à la main dans la plus pure tradition de Haute Horlogerie décorative, un jeté de diamants tapisse l’atmosphère d’éternité. La branche, taillée dans l’or et posée en applique, s’épanouit en une brassée de fleurs de nacre rose, sculptée et polie. Le jeu des matières se poursuit avec l’insecte, aux ailes de nacre et au corps d’or. Chatoyante, la saynète rappelle la magie du printemps naissant.

Un disque de nacre de mer coiffe le cadran en lapis-lazuli, tandis que la pierrite offre au ciel des paillons d’étoiles. Et voici la lune couronnant l’obscurité d’un halo de lumière, éclairant la vie nocturne. Les insectes s’éveillent sur les herbes peintes en miniature et sous les fleurs taillées en cabochon de dumortiérite, qui se balancent doucement sous le vent. Ici, escargot, libellule et chenille découpés dans la nacre d’eau douce ; là, une coccinelle peinte à la main suit le pourtour de la lunette sertie.



Spécifications techniques:

Cadran précieux - Montre précieuse 6
Édition Limitée

BOITE : Or gris rhodié 18K, 35mm de diamètre
Dessus serti 1 rang avec 58 diamants taille brillant
(2.52cts), «CHAUMET» gravé sur le côté de la carrure à 8h
Couronne sertie d’un diamant taille rose (0.10ct)
Etanchéité à 30 mètres

MOUVEMENT : Calibre mécanique suisse à remontage automatique ETA 2000-1 2 aiguilles, avec masse oscillante gravée motifs bestiaires

CADRAN : Fond en or gris avec décor soleil gravé main et serti 68 diamants taille brillant (0.09ct) ; Ephémère appliqué : ailes en nacre violette découpée, corps en métal sculpté et peinture miniature ; Cerisier appliqué : fleurs en nacre rose et branche en or oxydé, sculptés

BRACELET : Satin gros grain parme ; boucle ardillon or gris rhodié sertie de 63 diamants taille brillant (0.20ct) ; 2nd bracelet en alligator semi-mat noir

TOTAL : 190 diamants – 2.91cts

W16189-38F


Cadran précieux - Montre précieuse 7
Édition Limitée

BOITE : Or gris rhodié 18K, 35mm de diamètre
Dessus serti 1 rang avec 58 diamants taille brillant
(2.52cts), «CHAUMET» gravé sur le côté de la carrure à 8h
Couronne sertie d’un diamant taille rose (0.10ct)
Etanchéité à 30 mètres

MOUVEMENT : Calibre mécanique suisse à remontage automatique ETA 2000-1 2 aiguilles, avec masse oscillante gravée motifs bestiaires

CADRAN : Ciel en lapis-lazuli (avec poussières de pierrite représentant les étoiles), incrusté d’une lune en nacre de mer perlée blanche ; Fleurs appliquées : cabochons de dumortiérite polis ; Libellule, escargots et chenille appliqués : nacre découpée, bombée et gravée, avec détails peints à la main avec la technique de la miniature ; Décors herbes et coccinelle réalisés en
peinture miniature à la main

BRACELET : Satin gros grain bleu roi ; boucle ardillon
or gris rhodié sertie de 63 diamants taille brillant (0.20ct) ;
2nd bracelet en alligator semi-mat noir

TOTAL : 122 diamants – 2.82cts

W16189-38E



Langue d'origine: Français

 



Copyright © 2001 - 2018 Inter Group News All Rights Reserved