Recherche avancée
Salons & Moteurs du groupe
A PROPOS
Nos chiffres

Témoignages

Mise relation d'affaires

Contact

 



La France continue de dominer le marché mondial du luxe
 
Le 31-05-2018

La France continue de dominer le marché mondial du luxe, ses fleurons comme LVMH, L'Oréal, Kering ou encore Hermès représentant près d'un quart des ventes totales du Top 100 du secteur, selon le dernier classement annuel publié mardi par la société de conseil Deloitte. Toutes nationalités confondues, les cent plus grosses entreprises du luxe dans le monde ont réalisé un total de 217 milliards de dollars de ventes en une seule année.

LVMH et ses 70 marques (dont Louis Vuitton, Fendi ou encore Sephora) arrive en tête de ce palmarès basé sur le chiffre d'affaires. Le groupe de Bernard Arnault devance le groupe de cosmétiques américain Estée Lauder, qui était troisième dans le précédent classement mais qui a maintenant réussi à devancer le suisse Richemont, selon le rapport Global Powers of Luxury Goods 2018 de Deloitte. La France compte un total de neuf groupes dans ce classement mondial, qui ont réalisé 24,3% des ventes totales comptabilisées. Kering (propriétaire de Gucci, Saint Laurent ou encore Bottega Veneta) arrive en cinquième position, stable sur un an, tandis que L'Oréal gagne une place et se classe sixième.

Hermès, célèbre pour ses carrés de soie et ses sacs Birkin et Kelly, est douzième. Suivent Christian Dior Couture (26e), Clarins (32e), le groupe SMCP (Sandro, Maje, Claudie Pierlot, 52e), Longchamp (57e) puis Nuxe (94e). L'Italie devance cependant la France si l'on considère le nombre d'entreprises placées dans ce Top 100: la Péninsule en comptabilise pas moins de 24, de Luxottica (lunettes) à Prada ou encore Giorgio Armani. C'est en revanche une société canadienne, Canada Goose, célèbre pour ses parkas et doudounes, qui signe la croissance la plus forte, ses ventes sur son marché national ayant bondi de 63%.

"En 2016, la croissance s'était vraiment tassée pour la vente de produits de luxe. 2017 est une bien meilleure année, et on s'attend à ce que 2018 soit très positive aussi", a résumé à l'AFP Bénédicte Sabadie, associée en charge du secteur Luxe chez Deloitte France. "C'est vraiment une tendance globale. Le tourisme a un poids très élevé dans la consommation de produits de luxe, et ce sont surtout les Chinois qui ont porté cette croissance en 2017 et vont continuer de la porter en 2018: ils se sont mis à beaucoup consommer sur leur marché domestique, et par ailleurs ils se sont remis à voyager", a-t-elle souligné.

www.lefigaro.fr

 



Copyright © 2001 - 2018 Inter Group News All Rights Reserved