Recherche avancée
Salons & Moteurs du groupe
A PROPOS
Nos chiffres

Témoignages

Mise relation d'affaires

Contact

 



Démissions en bloc à la direction générale de Baselworld
 
Le 28-05-2018

Trois membres de la direction générale de la manifestation ont présenté leur démission en décembre dernier. Un nouveau directeur général vient d’être désigné.

On savait que l’édition 2018 de Baselworld avait été particulièrement chahutée, mais on ne savait pas que trois membres de la direction générale de la manifestation avaient donné leurs démissions quelques mois auparavant. C’est en réalité en décembre dernier que Sylvie Ritter, directrice générale depuis 15 ans (et 26 ans à Baselworld), Martin Fergusson, directeur des ventes, et Loraine Stantzos, directrice du marketing et de la communication, ont donné leur démission. Des démissions confirmées par Christian Jecker, corporate communications de MCH Group. Si les trois partants se refusent aujourd’hui à tout commentaire, on comprendra de cette démission en bloc et des propos tenus durant la dernière édition qu’ils ont jugé que les conditions de l’indispensable mutation de Baselworld n’étaient pas réunies. Et que les structures qui régissent cette manifestation sont sans doute trop rigides et pas nécessairement adaptées à la réactivité nécessaire aujourd’hui en ce domaine.

Dans un communiqué publié ce matin, le MCH Group s’arrête uniquement sur la démission de la directrice générale et communique le nom de son successeur, Michel Loris-Melikoff, 53 ans, jusqu’ici directeur général de MCH Beaulieu Lausanne SA, une autre entité du groupe. Au cours de sa carrière, Michel Loris-Melikoff a également été directeur de St. Jakobshalle à Bâle et présidé à la Street Parade de Zürich. De nombreux défis l’attendent, eu égard aux nécessaires adaptations auxquelles devra se soumettre le salon horloger et joaillier bâlois pour maintenir sa place de leader et, surtout, s’adapter aux évolutions que connait la société et cette industrie. Sera-t-il davantage écouté que Sylvie Ritter pour faire passer ces évolutions ? L’avenir le dira, mais de premières réponses devront être apportées d'ici mars 2019 lors de la prochaine édition de Baselworld.

Michel Jeannot
AGEFI

 



Copyright © 2001 - 2018 Inter Group News All Rights Reserved