.
Actualités
Rubriques

Vente

Emploi

Contact

 



Premier semestre en baisse pour Swatch Group
 
Le 22-08-2019

Après les six premiers mois de l’année, le numéro un mondial de l’horlogerie affiche fièrement un chiffre d’affaires net de 4,07 milliards de francs. Ce résultat est particulièrement porté par une croissance très positive dans tous les segments de prix en Chine continentale, au Japon ainsi qu’aux Etats-Unis.

Stratégie
Avec ses 18 marques, Swatch Group est présent dans tous les segments et est une entreprise entièrement verticalisée, de la production à la distribution. Le groupe est parfaitement positionné au niveau mondial, grâce à son propre réseau de retail, y compris l’e-commerce, ainsi que son propre service à la clientèle. Le groupe ne cesse d’investir à long terme non seulement dans la recherche et le développement, le développement de produits innovants et uniques, mais aussi dans ses quelque 150 sites de production en Suisse. Le Swatch Groupe jouit ainsi d’une position unique dans l’industrie horlogère en Suisse, ainsi qu’au niveau mondial.

Développements dans les segments et les pays
Après le ralentissement observé au quatrième trimestre 2018, le chiffre d’affaires a de nouveau atteint un très bon niveau au premier semestre 2019, malgré les incidences monétaires négatives à hauteur de 29 millions de francs. En Chine continentale, au Japon et aussi aux Etats-Unis, la croissance a été très positive dans tous les segments de prix. La forte position des marques du groupe, surtout en Chine continentale, a fait de celles-ci un objectif privilégié des activités sur le marché gris. Au premier semestre 2019, une politique intransigeante a été menée vis-à-vis des acteurs du marché gris, avant tout en Europe, au Moyen-Orient, en Europe de l’Est et en Amérique du Sud, même si à court terme, cela a eu un impact négatif en millions de francs à trois chiffres sur les ventes. A long terme, cela aura des répercussions positives dans les principaux marchés. Les ventes à Hong Kong, un important marché offrant des marges attrayantes, ont pâti des troubles politiques. Cela a entraîné une baisse à deux chiffres des ventes. Le chiffre d’affaires dans les propres activités retail et dans l’e-commerce a enregistré une croissance positive.

Les problèmes de livraison survenus dans le domaine de l’habillage (boîtes, cadrans, aiguilles, etc.) ont pu être atténués au premier semestre 2019, mais ne sont pas encore entièrement réglés. Une amélioration est encore attendue sur ce front dans la deuxième partie de l’année.

Le chiffre d’affaires net du segment des Systèmes électroniques s’est inscrit en hausse de 11,0% à 151 millions de francs. Ce segment continue de se distinguer par son excellente capacité d’innovation, qui s’est avérée déterminante pour la réalisation d’un résultat opérationnel positif malgré l’érosion dans ce secteur des prix libellés en dollar américain.

Personnel et formation
A fin juin, les effectifs étaient de 36’800 collaborateurs, soit environ 300 collaborateurs de moins par rapport à décembre 2018.

Swatch Group encourage la formation à tous les niveaux. A fin juin 2019, près de 170 personnes, dont 150 en Suisse, ont pu valider leur formation professionnelle par l’obtention d’un diplôme. Au total sur l’année, plus de 700 personnes sont en formation en Suisse et à l’étranger, soit en tant qu’apprentis qui se forment au métier d’horloger ou aux métiers techniques liés à ce secteur, soit en tant qu’étudiants dans l’une des six écoles horlogères internationales Customer Service du groupe à Miami, Kuala Lumpur, Shanghai, Hong Kong, Pforzheim et Manchester.

Résultat opérationnel et bénéfice net
Le résultat opérationnel a diminué de -13,0% à 547 millions de francs en comparaison annuelle. La marge opérationnelle s’est établie à 13,4% (année précédente: 14,7%). Le bénéfice net est ressorti à 415 millions (-11,3% par rapport à l’année précédente) ou 10,2% du chiffre d’affaires net (année précédente: 11,0%).

Investissements
Tous segments confondus, Swatch Group a investi au total 235 millions de francs dans des actifs d’exploitation au cours du premier semestre 2019, un volume quasiment inchangé par rapport à l’exercice précédent. Des investissements ont été réalisés afin d’optimiser et de flexibiliser encore les capacités de production, mais également dans le réseau retail et le service à la clientèle.

Cash flow et position financière nette
Le cash flow opérationnel engrangé net d’impôt s’élevait à 376 millions de francs au premier semestre 2019, s’inscrivant en légère baisse par rapport au niveau de l’exercice précédent. Au premier semestre 2019, le programme de rachat d’actions 2016-2019 a été clôturé avec le rachat d’actions propres pour une valeur de marché de 35 millions avec un volume total de 959 millions. La position financière nette s’élevait donc à environ 700 millions à fin juin.

Stocks
Les stocks de marchandises ont légèrement progressé de 2,6%, pour s’établir à environ 7,1 milliards de francs. La hausse est intervenue dans les produits finis et est attribuable à l’arrêt de la livraison aux acteurs du marché gris.

Perspectives deuxième semestre 2019
Swatch Group escompte une solide croissance au second semestre 2019, compte tenu, d’une part, de la forte demande dans les principaux marchés, et, d’autre part, parce que le second semestre 2018 a été marqué par un mauvais quatrième trimestre. Le lancement de nombreux nouveaux produits innovants par les marques sur tous les segments de prix continuera de stimuler le chiffre d’affaires. La mise en œuvre réussie de l’e-commerce générera une croissance dynamique au second semestre, surtout dans le milieu de gamme et la gamme de base. Le groupe s’attend à une croissance positive du chiffre d’affaires pour l’ensemble de l’année, par rapport au niveau de l’année précédente.

Direction générale et Direction générale élargie: nouveaux membres
Le Conseil d’administration du Swatch Group a procédé aux nominations suivantes au sein de la Direction générale et de la Direction générale élargie: Peter Steiger, Chief Controlling Officer (CCO) et déjà membre de la Direction générale élargie, a été nommé membre de la Direction générale. Mireille Koenig, co-Chief Legal Officer (CLO), Daniel Everts, co-Chief Legal Officer (CLO), Roger Juillet, CEO de Nivarox-FAR et membre de la direction générale d’ETA, Lionel a Marca, Vice-President et Head of Technical and Development Management pour Blancpain et Harry Winston, ont été nommés membres de la Direction générale élargie.

Ces nominations sont effectives dès le 1er août 2019. Toutes les personnes précitées conservent par ailleurs leurs responsabilités actuelles de manière inchangée.

 



Copyright © 2001 - 2019 Inter Group News All Rights Reserved