Recherche avancée
Salons & Moteurs du groupe
A PROPOS
Nos chiffres

Témoignages

Mise relation d'affaires

Contact

 



FH - Importante saisie au Brésil
 
Le 20-03-2017
de FH - Fédération de l'industrie horlogère suisse

Plus grand pays d'Amérique latine et septième puissance économique mondiale, le Brésil figure depuis plusieurs années dans la liste des pays prioritaires de la FH en matière de lutte anticontrefaçon.

Des opérations de saisie y sont régulièrement organisées depuis plus de dix ans, principalement à São Paulo, dans la zone dite «25 de Março», où les contrefaçons sont les plus visibles. Les efforts menés ces dernières années commencent à payer puisque les investigateurs de la FH ont observé une nette baisse de la visibilité des fausses montres suisses.

En 2016, deux ans après avoir organisé la Coupe du monde de football, le Brésil s'est à nouveau trouvé sur le devant de la scène internationale en tant que pays hôte des Jeux olympiques d'été. Evénement le plus médiatisé de la planète, les JO drainent également un nombre important de touristes venus du monde entier pour soutenir leurs athlètes.

Cet afflux massif de touristes représente une opportunité de choix pour les contrefacteurs de la place qui y voient tout autant de consommateurs potentiels. Lors de tels événements, une hausse de la visibilité des produits contrefaits est généralement observée, tant aux abords des stades que dans les principaux points d'intérêts de la ville. Une opération anticontrefaçon a donc naturellement été organisée afin de protéger les intérêts des membres FH.

Malheureusement et malgré l'insistance des mandataires de la FH, ces saisies n'ont pas pu se dérouler juste avant l'ouverture des JO comme prévu initialement. Il faut en effet relever que les forces de polices brésiliennes manquent cruellement de ressources. Au vu des enjeux de sécurité publique, évidemment prioritaires pour les autorités, il n'a pas été possible d'intervenir à ce moment-là.

Les mandataires de la FH n'ont toutefois pas baissé les bras et une première saisie a pu se dérouler au début de l'automne, à Belo Horizonte. Juste avant Noël, période également propice puisque les stocks sont généralement bien garnis, un second raid a pu être effectué à São Paulo. Au total, près de 1'500 fausses montres suisses ont ainsi été saisies.

Fédération de l'industrie horlogère suisse

 



Copyright © 2001 - 2017 Inter Group News All Rights Reserved